Marise  –  Camille de Morlhon  –  1917

Fiche générale

  • Numéro de film : 7866
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Films Valetta
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Interprètes : Marise Dauvray (Marie-Louise Dupin et Marise Sorrenti)
    Alexandre Arquillière
    (Lucien Lebrisse)
    Jeanne Brindeau (Mme Dupin)
    Paul Guidé (Jacques Lebrisse)
  • Scénario :Camille de Morlhon

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Films Valetta
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Scénario :Camille de Morlhon
  • Interprètes :Marise Dauvray (Marie-Louise Dupin et Marise Sorrenti)
    Alexandre Arquillière
    (Lucien Lebrisse)
    Jeanne Brindeau (Mme Dupin)
    Paul Guidé (Jacques Lebrisse)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 395 m)

RÉSUMÉ

Marie-Louise Dupin, pour sauver une mère tendrement aimée et dont la santé exige des soins coûteux, cède aux instances d’un homme qu’elle n’aime pas, l’architecte Lucien Lebrisse. Mais le sacrifice de Marie-Louise est inutile, car sa mère meurt quelques jours plus tard en apprenant, par l’insistance brutale de Lebrisse, le dévouement de sa fille. Louise, prenant en haine celui qui l’a avilie, le chasse et lui interdit de la poursuivre d’un amour qui la révolte. Bientôt, la jeune fille croit trouver, dans une vie régulière, l’oubli du mauvais rêve qui vient d’agiter sa vie. Le docteur Claude, qui a soigné sa mère, s’est épris d’elle et lui offre le mariage. Elle s’abandonne à la joie de ses fiançailles lorsque Lucien Lebrisse reparaît. Le docteur, apprenant de Lebrisse le passé de la jeune fille, la condamne et se retire. Marie-Louise, se promet de dominer un jour son destin. Quelques mois plus tard, sous le nom de Marise Sorrenti, elle est devenue l’une des Reines de Paris. Elle rencontre alors le fils de l’architecte, Jacques Lebrisse, jeune statuaire de talent. Marise lui offre de poser pour lui mais masquée et anonyme. Dès lors elle déploie toutes les ruses de la séduction. Pour se venger du père, elle asservit le fils, le torture, le dégrade. Lucien Lebrisse, venu supplier Marise Sorrenti d’avoir pitié de son fils découvre qui elle est et comment elle s’est vengée. Jacques qui a tout entendu, brise la statue de l’idole qui tombe et l’écrase.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, n° 40

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 392/88, 17.2.1917

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 16 au 22.3.1917

Date de la publication électronique :07 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004