Le Secret de la comtesse  –  Georges Denola  –  1917

Fiche générale

  • Numéro de film : 7998
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola
  • Interprètes : Paul Escoffier (comte de Mathon)
    Georges Tréville (le général de Franoy)
    Jean Ayme (le vicomte de Flamroche)
    Pierre Bertin (le lieutenant)
    Louise Colliney (Berthe de Franoy)
    Léa Piron (Blanche de Sergy)
  • Scénario :d’après le roman de Xavier de Montépin (1876)

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola
  • Scénario :d’après le roman de Xavier de Montépin (1876)
  • Interprètes :Paul Escoffier (comte de Mathon)
    Georges Tréville (le général de Franoy)
    Jean Ayme (le vicomte de Flamroche)
    Pierre Bertin (le lieutenant)
    Louise Colliney (Berthe de Franoy)
    Léa Piron (Blanche de Sergy)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 335 m)

RÉSUMÉ

Berthe de Franoy, fille du général comte de Franoy, atteint ses 22 ans, lorsque le comte de Mathon lui demande sa main. Berthe refuse avec une sorte d’effroi, car son passé surgit devant ses yeux. Sur les conseils de sa cousine Blanche de Sergy, elle écrit au comte de Mathon sa confession. Il y a deux ans, le fils de leur fermier, le lieutenant Gérard revenait du Maroc. Il avait osé demander la main de Berthe et, sur le refus du Général, il était venu voir Berthe le soir, clandestinement et l’irréparable s’était accompli. Quelques mois plus tard, Berthe donnait le jour à un fils. Un vieil ami de la famille de Sergy, le docteur Faugel se chargeait de l’enfant et Berthe reprenait au château sa vie normale. Quant au lieutenant Gérard, il avait succombé à un duel. Mais Blanche au lieu de donner la confession au comte, se contente de lui dire que Berthe a hésité à accepter son nom, ayant eu jadis un innocent roman. Le mariage a lieu. Les années passent. Dix-huit ans plus tard, la comtesse de Mathon, malgré la tendresse de sa fille Madeleine, n’a pas oublié le fils né de son roman d’amour. Ce fils que le docteur Faugel a adopté, est devenu un brillant sujet et qui devient, par un enchaînement inattendu de circonstances, le secrétaire du comte. En contact chaque jour avec ce fils qu’elle adore, Berthe a peine à ne pas lui crier son secret ; de son côté, le jeune homme éprouve pour elle un sentiment de vénération qui le pousse à provoquer en duel le marquis de Flammaroche, qui a tenu sur elle des propos salissants. Par un singulier hasard, cet homme est celui qui, jadis, a tué en duel son père, le lieutenant Gérard. Blessé grièvement le jeune homme demeure plusieurs jours entre la vie et la mort et Berthe ne peut retenir l’aveu : Tu es mon fils. Le comte de Mathon qui, d’abord avait cru voir en son secrétaire un rival, apprend toute la vérité. Et comme Berthe n’a pas cessé d’être loyale, il pardonne.

En savoir plus

Sujet dans Programme du Cinéma Castillet, Perpignan, 14 au 17.12.1917

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 422/118, 15.9.1917

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 19 au 25.10.1917

Date de la publication électronique :07 septembre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004