L'Abbaye du mont St Michel   –  1917

Fiche générale

  • Numéro de film : 8004
  • Genre : Scène de plein air
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

    Fiche technique

    Résumé et notes

    • Genre : Scène de plein air
    • Métrage : (140 m)

    RÉSUMÉ

    Le Mont St Michel est le plus remarquable monument de l’architecture mo nastique. Au XVe siècle, à la fois abbaye et place forte, il devenait au XVIIIe et jusqu’en 1863, une prison d’État. C’est un rocher granitique de 900 mètres de tour et 125 mètres d’élévation, qui surgit au milieu des sables de la baie de Cancale et au-dessus duquel se dresse l’abbaye. Il est entouré de fortifications, sauf du côté nord-est où le rocher abrupt rendrait une surprise difficile. Dès que l’on a quitté la rue du village, se dresse le grand escalier qui conduit à la porte fortifiée du Châtelet par laquelle on pénètre dans l’abbaye. Nous traversons le promenoir des mines, vaste salle où l’on distribuait l’aumône aux pauvres ; la crypte de l’Aquilon, formant les catacombes de l’église ; la salle des hôtes, admirable vaisseau de 30 mètres de long divisé en deux nefs par cinq élégantes colonnes, remarquables par leur légèreté ; la salle des Chevaliers ; le cloître, ce bijou d’architecture, formé de quatre galeries, ornées d’une double rangée de colonnettes en granit rouge polie, par lequel nous terminons notre visite.

    En savoir plus

    Sujet dans Pathé Journal, n° 72

    Annoncé dans Ciné-Journal, n° 423/119, 22.9.1917

    Sortie : Omnia Pathé, Paris, 26.10 au 1.11.1917

    Date de la publication électronique : 07 septembre 2009
    Sources :
    • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004