Ce veinard de Rigadin  –  Georges Monca  –  1918

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 8030
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Prince (Rigadin)
    Lucy Mareil
  • Scénario :Paul Tigre [Louis Z. Rollini]

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :Paul Tigre [Louis Z. Rollini]
  • Interprètes :Prince (Rigadin)
    Lucy Mareil

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : (280 m)

RÉSUMÉ

Rigadin a acheté des billets de loterie au profit des “chevaliers d’industrie”. Et quelle n’est pas sa surprise et sa joie en apprenant qu’il a gagné le gros lot. Quelle veine. 5 000 francs dont il ne devra compte à personne, ni à sa femme, ni à sa belle-mère et qu’il pourra croquer gentiment en compagnie de Loulou qui fait partie du programme des “plaisirs défendus”. Oui, mais, la veine est une maîtresse capricieuse, qui vous abandonne sans crier gare, après vous avoir comblé de faveurs. Rigadin, en possession de ses 5 000 francs, se fait voler son portefeuille. Et il a promis à Loulou un superbe bijou ! Loulou ne peut accepter cette déception. Elle envoie promener Rigadin qui rentre tout penaud chez lui, ayant perdu son magot et sa jolie Loulou. Mme Rigadin et Belle-maman, qui l’observent du coin de l’œil, parviennent à le confesser : J’ai gagné le gros lot, avoue-t-il et je voulais te faire une surprise mais des filous me l’ont volé.” Belle-maman sourit ; rien ne lui échappe de ce qui intéresse son gendre. Elle a surpris son secret et, en femme prudente, elle a serré dans le coffre-fort les 5 000 francs. Les filous n’ont volé que le portefeuille vide. Et Rigadin en sera quitte pour offrir à sa femme le présent destiné à Loulou.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, Pr 52/1917

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 432/128, 24.11.1917

Le portrait de Louis Z. Rollini dans l'Almanach Cinémagazine de 1923 stipule que Paul Tigre est un pseudonyme : "Il fut l'un des meilleurs fournisseurs de Prince-Rigadin tantôt sous son nom d'auteur, tantôt sous le pseudonyme de Paul Tigre." (p. 53).


Date de la publication électronique :08 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004