Simone  –  Camille de Morlhon  –  1918

Fiche générale

  • Numéro de film : 8101
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Films Valetta
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Interprètes : Edmond Duquesne (M. de Lorsy)
    Romuald Joubé (M. de Sergeac)
    Armand Tallier (M. de Nanchart)
    Maurice Escande (Michel Mignier)
    Garay (M. Mignier)
    Henry Valbel (Maître Chaintreaux)
    Lilian Greuze (Simone)
    Simone Genevois (Simone enfant)...
  • Scénario :Camille de Morlhon d’après la pièce de Eugène Brieux (1908)
  • Directeur de la photographie : Dahl
    Camille de Morlhon

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Films Valetta
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Scénario :Camille de Morlhon d’après la pièce de Eugène Brieux (1908)
  • Interprètes :Edmond Duquesne (M. de Lorsy)
    Romuald Joubé (M. de Sergeac)
    Armand Tallier (M. de Nanchart)
    Maurice Escande (Michel Mignier)
    Garay (M. Mignier)
    Henry Valbel (Maître Chaintreaux)
    Lilian Greuze (Simone)
    Simone Genevois (Simone enfant)
    Marie-Laure (Hermance)

Fiche technique

  • Photographie :Dahl
    Camille de Morlhon

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 540 m)

RÉSUMÉ

Au château de Sergeac, au cours d’une partie de chasse, M. de Sergeac, qui a surpris sa femme avec son meilleur ami de Nanchart, tire sur lui mais sa femme s’interpose et c’est elle qui reçoit la balle destinée à son amant. M. de Sergeac, alors se frappe à son tour. Mais le remord ramène Nanchart qui s’accuse du meurtre et se tue. Quinze ans s’écoulent. Simone, la fille de Sergeac rencontre un jeune savant, Michel Mignier et les deux jeunes gens s’éprennent l’un de l’autre. Le père de Michel fait une enquête et le mariage est rompu. Simone, désespérée, veut en connaître la cause et interroge sa vieille gouvernante Hermance et apprend ainsi la vérité. Dès lors, elle s’éloigne de son père. Mais M. de Lorsy, le père de la victime a pardonné et Simone comprend qu’elle peut, qu’elle doit pardonner. D’ailleurs, le bonheur l’incline vers l’indulgence car Michel est parvenu à vaincre la résistance de son père.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, n° 15

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 447/143, 9.3.1918

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 12 au 18.4.1918

Date de la publication électronique :09 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004