Le Talisman de Pierrette  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2228
  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Métrage : 270 m dont 200 en couleurs ; 885.6 f.
  • Code télégraphique : Encre

RÉSUMÉ

Arlequin rentre dans sa chambre à coucher et, fatigué, se couche et s’endort. À cet instant, sa fiancée entre et s’empare d’un vêtement posé sur une chaise d’où tombe la photographie d’une autre femme. La jolie créature, jalouse de cette rivale dont elle déchire le portrait, prend sa guitare et s’en va en jurant de ne plus revoir celui à qui elle a donné sa foi. Plus tard, alors qu’elle chante accom­pagnée de sa guitare devant une belle villa, un homme âgé, mécontent du bruit sort et lui donne un coup-de-poing la faisant tomber dans la neige. La pauvre enfant, fatiguée et découragée, s’endort sur un amas de ronces. Elle rêve. Une vieille sorcière lui présente un anneau et lui dit qu’en tirant sur cet anneau chaque vœu qu’elle fera sera immédiatement exaucé. Comme toutes les pauvres filles, le premier vœu qu’elle exprime est d’être riche et d’être aimée par un jeune et noble jeune homme. En un tournemain, elle se trouve transportée dans un beau jardin où elle est accueillie par un homme âgé qui la conduit dans un splendide palais. Là, aidée par une soubrette, elle est parée avec la plus coûteuse des robes. Lorsque sa toilette est terminée, le vieil homme revient avec un jeune et beau gentilhomme qui tombe amoureux de Pierrette au premier regard. Mais avant qu’elle ait pu accueillir favorablement les attentions du jeune homme, elle est importunée par le vieil homme. Aussi souhaite-t-elle qu’il disparaisse ; aussitôt plusieurs serviteurs se sai­sissent de ce dernier et l’emmènent. Le jeune gentil­homme la conduit alors à une grande réception où elle est enviée par toutes les autres dames présentes et regardée avec admiration par tous les hommes présents. Un de ceux-ci, en particulier, est tout de suite attiré par ses charmes. Ses attentions irritent le chevalier servant de Pierrette à tel point qu’il le provoque en duel. Mais il est tué. Ayant le champ libre à présent, l’autre amoureux la raccompagne à son palais et lui fait une cour ardente… Mais Pierrette se réveille et se retrouve seule dans l’air froid de la nuit. Désappointée et misérable, elle se rendort. Cette fois, elle voit des nymphes dansant autour d’elle et rêve que son amoureux la cherche et… son rêve devient réalité car Arlequin parti à sa recherche et la trouvant endormie dans la neige la réveille doucement. Ils se réconcilient dans un baiser et il la ramène chez eux.

En savoir plus

Compte rendu  : M.P.W., 24.10.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 106

Date de la publication électronique :15 July 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004