Thaïs  –  Frank Crane et Hugo Ballin  –  1919

Fiche générale

  • Titre original : Thaïs (1917)
  • Numéro de film : 8302
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Goldwyn Picture Corporation
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Frank Crane et Hugo Ballin
  • Interprètes : Mary Garden (Thaïs)
    Hamilton Revelle (Paphnuce)
    Crawford Kent (Lollius)
    Lionel Adams (Vynius)
    Alice Chapin (la mère supérieure)
    Margaret Townsend (une sœur)
    Charles Trowbridge (Nicias)
  • Scénario :Edfrid Bingham d’après l’œuvre de Anatole France (1890) et l’opéra de Jules Massenet sur un livret de Louis Gallet (1894)
  • Directeur de la photographie : David Abel

Production

  • Titre original : Thaïs (1917)
  • Production :Goldwyn Picture Corporation
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Frank Crane et Hugo Ballin
  • Scénario :Edfrid Bingham d’après l’œuvre de Anatole France (1890) et l’opéra de Jules Massenet sur un livret de Louis Gallet (1894)
  • Interprètes :Mary Garden (Thaïs)
    Hamilton Revelle (Paphnuce)
    Crawford Kent (Lollius)
    Lionel Adams (Vynius)
    Alice Chapin (la mère supérieure)
    Margaret Townsend (une sœur)
    Charles Trowbridge (Nicias)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :David Abel
  • Décors :Décors en extérieurs : Les îles Saint Augustine et Anastasia (Floride)

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 345 m)

RÉSUMÉ

Thaïs danseuse et courtisane n’adore que le dieu Éros. Un de ses anciens amants, le riche Paphnuce veut embrasser la foi chrétienne. Un soir, alors que lui et un autre admirateur Lollius raccompagnent la danseuse, une lutte à mort a lieu entre les deux hommes. Paphnuce tue son adversaire mais blessé, il se réfugie chez le Macrinus, le prêtre chrétien. Conseillé par ce dernier, Paphnuce devient abbé à Antinoë. Il entreprend de sauver Thaïs. Et un jour, elle réunit toutes ses richesses et les brûle sur la place publique puis elle s’enferma dans la cellule d’un couvent. Mais Paphnuce aimait toujours Thaïs et au chevet de celle-ci, alors qu’elle délirait, le moine blasphémait, dévoré du regret de ne pas l’avoir possédée.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 14 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 917

Sorties : Omnia Pathé, Paris, 4 au 10.4.1919

Théâtre Omnia, Rouen, 6 au 12.5.1919

Présentation corporative : 4.3.1919
  • Sortie : 4.3.1919
Date de la publication électronique :15 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004