Le Pli cacheté  –  Lawrence Trimble  –  1919

Fiche générale

  • Titre original : The Spreading Dawn (1917)
  • Numéro de film : 8345
  • Genre : Comédie dramatique
  • Production :Goldwyn Picture Corp.
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Lawrence Trimble
  • Interprètes : Jane Cowl (Patricia Vanderpyl-Nilson)
    Orme Caldara (Anthony Vanderpyl)
    Mabel Ballin (Georgina Vanderpyl)
    Edmund Lowe (Capt Lewis Nugent)
    Florence Billings (Cornelia Le Roy)
    Harry Stephenson (M. Le Roy)
  • Scénario :Basil King d’après sa nouvelle The Spreading Dawn parue dans The Saturday Evening Post (30.12.1916)
  • Directeur de la photographie : Philip E. Rosen

Production

  • Titre original : The Spreading Dawn (1917)
  • Production :Goldwyn Picture Corp.
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Lawrence Trimble
  • Scénario :Basil King d’après sa nouvelle The Spreading Dawn parue dans The Saturday Evening Post (30.12.1916)
  • Interprètes :Jane Cowl (Patricia Vanderpyl-Nilson)
    Orme Caldara (Anthony Vanderpyl)
    Mabel Ballin (Georgina Vanderpyl)
    Edmund Lowe (Capt Lewis Nugent)
    Florence Billings (Cornelia Le Roy)
    Harry Stephenson (M. Le Roy)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Philip E. Rosen
  • Directeur artistique :Hugo Ballin

Résumé et notes

  • Genre : Comédie dramatique
  • Métrage : (1 230 m)

RÉSUMÉ

Patricia Vanderpyl-Nilson a été pendant trois générations la reine incontestée des salons de New York. Elle est aujourd’hui une vieille dame. Sa petite nièce Georgina s’est fiancée avec Lewis Nugent un capitaine du corps américain d’aviation. Mais il doit s’embarquer pour la France. Georgina qui veut se marier avant son départ se confie à sa tante qui réagit violemment et qui refuse son consentement en lui déclarant que si elle passe outre, elle la déshéritera. Georgina insiste. Alors Mme Vanderpyl-Nilson lui fait lire son journal. Dans sa jeunesse, elle aimait un jeune homme Anthony mais elle s’aperçut qu’une amie à elle, Cornelia aimait également Anthony bien qu’elle fut mariée. Patricia se crut trahie. Or, un soir, le feu se déclara au théâtre. Elle renvoya Anthony qui voulait la sauver en lui disant “Occupez vous de votre amie Cornelia”. Elle ne quitta pas sa loge voulant y mourir. C’est là qu’Anthony la retrouva évanouie et la sauva des flammes. Elle l’épousa peu après. Mais le lendemain du mariage, Anthony partit pour la guerre de Sécession qui venait d’éclater. Or, il revint un jour à l’improviste et le mari de Cornelia les surprenant dans les bras l’un de l’autre le tua d’une balle de revolver en présence de Patricia. Avant de mourir, Anthony écrivit à sa femme, sous pli cacheté, mais celle-ci conserva le pli depuis ce jour sans le décacheter. Georgina alors supplie sa tante d’ouvrir enfin cette lettre qui est une très longue justification des actes du défunt. À cette révélation Patricia donne son accord au mariage de sa nièce puis meurt d’émotion. Georgina et Lewis peuvent ainsi se marier.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 20 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 879

Note critique : "It is one of the classiest features ever turned out, with so attempt at sensationalism but withal breathfing a munificence of expenditure, all of which was invested with rare good taste. Some conception might be had of it when the statement can truthfully be made that the photography is probably the finest work even done upon a feature." - Jolo in "Variety", 26.10.1917

Présentation corporative : 22.4.1919
  • Sortie : 22.4.1919
Date de la publication électronique :15 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004