Le Rossignol japonais  –  George Fitzmaurice  –  1919

Fiche générale

  • Titre original : A Japanese Nightingale (1918)
  • Numéro de film : 8385
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Astra Film Corporation
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :George Fitzmaurice
  • Interprètes : Fannie Ward (Yuki)
    William E. Lawrence (John Bigelow)
    Yukio Aoyama
  • Scénario :Ouida Bergère et Jules G. Furthman d’après la pièce de Sir William Young (New York 1903) et le roman de Onoto Watanna (New York 1901)

Production

  • Titre original : A Japanese Nightingale (1918)
  • Production :Astra Film Corporation
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :George Fitzmaurice
  • Scénario :Ouida Bergère et Jules G. Furthman d’après la pièce de Sir William Young (New York 1903) et le roman de Onoto Watanna (New York 1901)
  • Interprètes :Fannie Ward (Yuki)
    William E. Lawrence (John Bigelow)
    Yukio Aoyama

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 200 m)

RÉSUMÉ

Yuki a été remarquée par le vieux baron Nekko. La mère de Yuki accepte de la marier à Nekko. Yuki s’enfuit et trouve un refuge dans une maison de thé. Cependant, John Bigelow, un ami de son frère Taro qui fait ses études aux États-Unis, arrive au Japon. Le hasard amène le jeune américain à tirer Yuki des griffes d’un grossier personnage. L’amour les rapproche et John épouse Yuki. Mais l’homme de main du baron Nekko a supprimé toutes les preuves de ce mariage et Taro, revenu d’Amérique, croit sa sœur déshonorée. Cependant la cupidité d’Ido, le conduit à sa perte et des amis de John arrivent à temps pour empêcher Yuki de se donner la mort.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 31 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 471

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 1 au 7.8.1919

Note critique : "Nous n’avions pas revu Fanny Ward “sous un jour” favorable, depuis" Forfaiture, Le Rossignol japonais "lui rend toute sa grâce, son regard savant, son geste net, son sourire un peu las et assez gourmand. Elle est parfaite. Le film aussi. Tout y est “au point”. Les décors et décorations intérieures sont tout soin. De la minutie, de l’ampleur aussi, de la lumière. Les jardins, les maisons, les palais, le Temple ont été vus avec la même attention intelligente et artiste. Les Américains distribuent bien leurs rôles. Ce soin est remarquable pour les personnages de troisième plan. Car s’il est heureux que la mère, le baron sénile, le grand prêtre, le frère et le mari soient ce qu’ils devaient être, il est admirable que la femme de la maison de thé, que le domestique du baron, que tous les serviteurs, geishas, prêtresses, humbles et falots figurants aient été dessinés avec un si strict relief." - L. Delluc in "Paris-Midi", 5.8.1919

Présentation corporative : 1.7.1919
  • Sortie : 1.7.1919
Date de la publication électronique :15 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004