Le Destin est maître  –  Jean Kemm  –  1919

Fiche générale

  • Numéro de film : 8431
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Jean Kemm
  • Interprètes : Henry Krauss (Commandant Séverin de Chazay)
    Jean Peyrière (Gaëtan Béreuil)
    André Dubosc (Messénis)
    Maximilien Charlier (Baptiste)
    Paul Duc (Jean Béreuil)
    Emmy Lynn (Juliane Béreuil)
  • Scénario :Jean Kemm d’après la pièce de Paul Hervieu (Paris
    18.10.1919)
  • Directeur de la photographie : Karémine Mérobian

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean Kemm
  • Scénario :Jean Kemm d’après la pièce de Paul Hervieu (Paris
    18.10.1919)
  • Interprètes :Henry Krauss (Commandant Séverin de Chazay)
    Jean Peyrière (Gaëtan Béreuil)
    André Dubosc (Messénis)
    Maximilien Charlier (Baptiste)
    Paul Duc (Jean Béreuil)
    Emmy Lynn (Juliane Béreuil)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Karémine Mérobian

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 355 m)

RÉSUMÉ

Le commandant de Chazay est un homme rigide, aux principes bien établis. Il renvoie sans pitié un vieux domestique pour le vol d’une somme minime. Son beau-frère, Gaëtan Béreuil est plus gravement compromis. Il a dilapidé sa fortune avec des maîtresses successives et il a eu recours à des expédients. Un soir, Béreuil revient de Paris, décidé à fuir, à quitter femme et enfants. Chazay lui montre un revolver en lui demandant de s’en servir mais Béreuil refuse. Au même instant, une escouade de policiers pénètre dans le château. Béreuil veut fuir mais Chazay l’étend raide mort. Et c’est Baptiste, le vieux domestique, qui met dans la main du mort le revolver.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 41

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 10 au 16.10.1919

Note : Il semblerait que la pièce de Paul Hervieu ait été mise en film avant sa création théâtrale.

Note critique : "Una trama così simplice e pure così intensamente dramatica è stata sottilmente cesellata dai suoi esecutori. Vi si rilevano tutte le sfumature, tutti i trapassi psicologici, e gli elementi essenziali si gragiulano delicatamente, dando risalto al giuco delle anime più che alla vicenda. si tratta di un film dove si ha intenzione di fare dell’arte e vi si fa." - In "La Cine-Fono", n° 418, 1920

Présentation corporative : 9.9.1919
  • Sortie : 9.9.1919
Date de la publication électronique :16 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004