Oh ! Que ça sent la fumée  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2271
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : 95 m
  • Code télégraphique : Épi

RÉSUMÉ

Un jeune artiste essaye de se faire cuire quelque aliment dans son atelier mais n’étant pas un expert en la matière, il fait brûler son déjeuner et bientôt la pièce est emplie de fumée. Le concierge, croyant à un incendie, appelle les pompiers qui arrivent à toute vitesse suivis par une foule avide de voir un incendie. Les pompiers montent jusqu’au vestibule empli de fumée et pénètrent dans un appartement dans lequel un couple est à table dégustant son déjeuner. Pensant que l’incendie provient de là, les pompiers arrosent copieusement les deux malheureux. Puis, ils se ruent à l’étage supérieur et, voyant de la buée sortir par la fente de la porte entre dans l’appartement et arrosent… une femme dont la figure est toute humide à tel point qu’ils sont prêts de les noyer elle et sa bonne terrifiée. Puis ils tournent le jet sur un homme dans sa baignoire et qui semble aimer cela. Ils vont ensuite dans un autre appartement où deux jeunes gens tentent de se suicider en respirant de la fumée d’un feu de charbon. Finalement, ils arrivent au sommet de la maison et le poids de la foule la fait s’écrouler du toit jusqu’à la cave et la foule enragée se retrouve en tas sur le parquet de l’atelier d’où les pompiers la chasse dans un Niagara miniature.

En savoir plus

Compte rendu  : M.P.W., 1.8.1908

Date de la publication électronique :15 July 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004