Le Petit café  –  Raymond Bernard  –  1919

Fiche générale

  • Numéro de film : 8479
  • Genre : Comédie
  • Production :Films Diamant
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Raymond Bernard
  • Interprètes : Max Linder (Albert Loriflan)
    Jean Joffre (Philibert)
    Henri Debain (le plongeur)
    Armand Bernard (Bouzin)
    Francis Halma (Bigredon)
    Major Heitner (le pianiste tzigane)
    Wanda Lyon (Yvonne)
    Flavienne Mérindol (Edwige)...
  • Scénario :Raymond Bernard et Henri Diamant-Berger d’après la pièce de Tristan Bernard (1911)
  • Directeur de la photographie : Marc Bujard et Dugord

Production

  • Production :Films Diamant
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Raymond Bernard
  • Scénario :Raymond Bernard et Henri Diamant-Berger d’après la pièce de Tristan Bernard (1911)
  • Interprètes :Max Linder (Albert Loriflan)
    Jean Joffre (Philibert)
    Henri Debain (le plongeur)
    Armand Bernard (Bouzin)
    Francis Halma (Bigredon)
    Major Heitner (le pianiste tzigane)
    Wanda Lyon (Yvonne)
    Flavienne Mérindol (Edwige)
    Andrée Barelly (Bérangère d’Aquitaine)

Fiche technique

  • Photographie :Marc Bujard et Dugord

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : (2 055 m)

RÉSUMÉ

Orphelin, Albert Loriflan a été recueilli par le marquis de Caspion. Ce dernier part pour une expédition et confie Albert à son intendant Bigredon. Mais Albert, las de Bigredon s’en va. Il devient garçon de café dans un petit café des Ternes. Un jour, Bigredon apprend que Albert hérite du marquis. Il fait en sorte que le patron d’Albert qu’il a mis dans la confidence propose un contrat qui l’attache au café Philibert. Et lorsque Albert apprend qu’il est l’héritier du marquis, il décide, malgré tout de rester garçon de café le jour pendant qu’il fait la noce la nuit jusqu’au jour où Yvonne Philibert et lui tombent dans les bras l’un de l’autre.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 51

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 19 au 25.12.1919

Note critique : "Pour encadrer la furie clownesque de Max Linder, on a réuni des gens très bien. Mlle Wanda Lyon, puérile et fraîche, rit bien et sourit mieux. Mlle Mérindol dépense une verve éclatante dans son rôle de tzigane amoureuse. Mlle Barelli fait joliment la roue en “princesse de Paris”. M. Joffre est un sûr acteur. M. Debain doit développer et filmer encore ses dons de mime ironique. Mais pourquoi M. Halma (Bigredon) s’est-t-il maquillé de façon à faire croire à une blague ?" - L. Delluc in "Paris-Midi", 28.12.1919

Présentation corporative : 11.11.1919
  • Sortie : 11.11.1919
  • Localisation des copies : Copie conservée chez Pathé.
Date de la publication électronique :17 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004