Avidité  –  Léonce Perret  –  1920

Fiche générale

  • Titre original : The Twin Pawns (1919)
  • Numéro de film : 8510
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Acme Pictures Corp.
  • Édition : Pathé
  • Réalisateur : Léonce Perret
  • Interprètes : Maë Murray (Daisy et Violette White)
    Warner Oland (Bent)
    John W. Johnston (Harry White)
    Henry G. Sell (Bob Anderson)
  • Scénario : Léonce Perret d’après le roman Woman in White de Wilkie Collins (Londres 1860)
  • Directeur de la photographie : Alfred Ortlieb et Harry D. Harde

Production

  • Titre original : The Twin Pawns (1919)
  • Production : Acme Pictures Corp.
  • Édition : Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur : Léonce Perret
  • Scénario : Léonce Perret d’après le roman Woman in White de Wilkie Collins (Londres 1860)
  • Interprètes : Maë Murray (Daisy et Violette White)
    Warner Oland (Bent)
    John W. Johnston (Harry White)
    Henry G. Sell (Bob Anderson)

Fiche technique

  • Photographie : Alfred Ortlieb et Harry D. Harde

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 650 m)

RÉSUMÉ

Daisy White perd sa mère à l’âge de seize ans. La mère en mourant livre le secret de sa naissance à un aventurier Bent : elle est la sœur jumelle de Violette et fille d’un riche homme d’affaires. Bent place la jeune fille dans une pension puis se présente chez le maître de forges auquel il apprend faussement que Daisy est morte. Il voudrait épouser Violette mais celle-ci refuse car elle aime et est aimée d’un jeune ingénieur Bob Anderson. Mais White est blessé mortellement dans une explosion et avant de mourir demande à sa fille d’épouser Bent. Elle accepte mais dit catégoriquement à Bent qu’elle ne sera jamais sa femme. Le misérable alors conçoit un plan diabolique : il provoque la mort de Daisy car la pauvre petite est cardiaque, emmène Violette au pensionnat pendant qu’il enterre Daisy sous le nom de sa sœur. Mais Violette réussit à lancer un appel au secours à Bob qui vient la délivrer. Bent après une lutte acharnée avec Bob, tombe d’une fenêtre et s’écrase sur la chaussée.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 9 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 957

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 27.2 au 4.3.1920

Note critique : "The picture doesn’t even deserve serious discussion. It is too illogical for one thing and shows to much wickedness for another." - In "Harrison’s Reports", 4.10.1919

Présentation corporative : 20.1.1920
Date de la publication électronique : 17 septembre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004