Un délicieux petit diable  –  Robert Z. Leonard  –  1920

Fiche générale

  • Titre original : The Delicious Little Devil (1919)
  • Numéro de film : 8544
  • Genre : Comédie
  • Production :Universal Film Mfg Co.
  • Édition : Pathé
  • Réalisateur :Robert Z. Leonard
  • Interprètes : Maë Murray (Vivette)
    Harry Rattenburg (le père de Vivette)
    Richard Cummings (l’oncle Tourtebaisse)
    Rudolph Valentino (Gaston Courtecade)
    Bertram Grassby (Duc de Xérès)
    Edward Jobson (Courtecade père)
    Ivor McFadden
  • Scénario :Harvey F. T. Thew d’après le roman Kitty
    Mind Your Feet par Harvey F. T. Thew et John B. Clymer (date inconnue)
  • Directeur de la photographie : Allan Zeigler

Production

  • Titre original : The Delicious Little Devil (1919)
  • Production :Universal Film Mfg Co.
  • Édition : Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur :Robert Z. Leonard
  • Scénario :Harvey F. T. Thew d’après le roman Kitty
    Mind Your Feet par Harvey F. T. Thew et John B. Clymer (date inconnue)
  • Interprètes :Maë Murray (Vivette)
    Harry Rattenburg (le père de Vivette)
    Richard Cummings (l’oncle Tourtebaisse)
    Rudolph Valentino (Gaston Courtecade)
    Bertram Grassby (Duc de Xérès)
    Edward Jobson (Courtecade père)
    Ivor McFadden

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Allan Zeigler

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : (1 385 m)

RÉSUMÉ

Les époux Cornouillac habitent, dans un quartier excentrique de Nîmes, un modeste logement avec leur fille Vivette et l’oncle Tourtebaisse. Vivette attachée au vestiaire d’un grand restaurant est mise à la porte et cherche une autre place. Elle trouve une place de danseuse au Pêcher en Fleurs en se faisant passer pour une grande vedette Sapho Estrella. Elle fait sensation et bientôt l’établissement ne désemplit pas. Gaston Courtecade le fils d’un riche entrepreneur y vient tous les jours. Mais le duc de Xérès, le protecteur de la véritable Sapho vient dans le Pêcher en Fleurs afin d’y retrouver sa Sapho. Il ne dit rien devant le désespoir qui emplit les yeux de Vivette. Il la poursuit en automobile mais le dénouement intervient chez les Cornouillac où ils retrouvent leur vieux copain, le père Courtecade et tout finit par un mariage.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 20 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 203

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 14 au 20.5.1920

Note critique : "Admirably directed and some excellent supporting players. But the interiors, other than the roadhouse scenes are crude and badly lighted." - Jolo in "Variety", 18.4.1919

Présentation corporative : 6.4.1920
  • Sortie : 6.4.1920
Date de la publication électronique :21 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004