Cupidité  –  James Young  –  1920

Fiche générale

  • Titre original : Rose O’Paradise (1918)
  • Numéro de film : 8614
  • Genre : Comédie dramatique
  • Production :Paralta Plays
    Inc.
  • Édition : Pathé
  • Réalisateur :James Young
  • Interprètes : Bessie Barriscale (Gladys Singleton)
    Arthur Allardt (Thomas
    son père)
    David M. Hartford (Jérôme Singleton)
    Howard Hickman (Grandcœur)
    Norman Kerry (Robert Leroy)
    William Delmar (Maugenet)
  • Scénario :d’après le roman Rose O’Paradise de Grace Miller White (New York 1915)
  • Directeur de la photographie : Clyde De Vinna

Production

  • Titre original : Rose O’Paradise (1918)
  • Production :Paralta Plays
    Inc.
  • Édition : Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur :James Young
  • Scénario :d’après le roman Rose O’Paradise de Grace Miller White (New York 1915)
  • Interprètes :Bessie Barriscale (Gladys Singleton)
    Arthur Allardt (Thomas
    son père)
    David M. Hartford (Jérôme Singleton)
    Howard Hickman (Grandcœur)
    Norman Kerry (Robert Leroy)
    William Delmar (Maugenet)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Clyde De Vinna

Résumé et notes

  • Genre : Comédie dramatique
  • Métrage : (1 315 m)

RÉSUMÉ

La maman de Gladys est morte à sa naissance et son papa est devenu fou de douleur. Elle est élevée dans une ferme par son oncle Jérôme Singleton qui fait indûment retenir Thomas Singleton dans un asile bien qu’il soit revenu à la raison. Thomas réussit à s’enfuir. Il fait s’éloigner la jeune fille chez Grandcœur un humble cordonnier en attendant qu’il puisse prouver sa guérison. Gladys comprenant qu’elle est une charge voudrait bien travailler. Un jour qu’elle joue du violon au bord de la rivière, elle est remarquée par Mme leroy accompagnée de son fils Robert. Elle invite la jeune fille à prêter son concours à une fête de charité. Jerôme Singleton est lui aussi à la fête et reconnaît Gladys qu’il n’a pas revu depuis son enfance grâce au violon qui porte son nom. Il tente de la faire enlever par un mauvais sujet nommé Maugenet. Mais celui-ci le trahit et va demander la main de la jeune fille au cordonnier. Jérôme Singleton surgit et l’abat froidement d’un coup de revolver puis fait accuser Grandcœur. Mais Gladys, enlevée et séquestrée par son oncle, réussit à s’enfuir et Jérôme Singleton d’accusateur devient accusé. Gladys alors peut épouser Robert leroy.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 33 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 786

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 13 au 19.8.1920

Présentation corporative : 6.7.1920
  • Sortie : 6.7.1920
Date de la publication électronique :23 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004