La Fortune de l’oncle d’Amérique  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2287
  • Genre : Scènes dramatiques
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques
  • Métrage : 195 m ; 639.6 f.
  • Code télégraphique : Épreuve

RÉSUMÉ

Un homme laisse sa famille et s’en va en Amérique du Sud où il a trouvé une place d’intendant dans une grande plantation. Il arrive à destination et il est fort bien ac­cueilli par son nouveau patron. Ils sortent ensemble et le vieil homme revient seul. Il est abordé par un voleur qui lui demande de l’argent. Comme il refuse, l’homme de­vient insolent. Le vieillard lui administre une correction. Le voleur s’en va en jurant de se venger. Il va chercher quelques compagnons et ils pénètrent silencieusement dans la demeure. Mais au moment où ils se préparent à attaquer le vieux propriétaire, le nouvel intendant arrive avec quelques serviteurs et fait fuir la troupe de brigands. Cependant, le vieillard a eu un trop grand choc. Sentant sa fin prochaine, il fait de son dernier intendant l’héritier de tous ses biens. L’oncle, riche à présent, revient en France. L’un de ses neveux est richement marié mais le second est toujours aussi pauvre. Pour les éprouver, le planteur met de pauvres vêtements et se rend d’abord chez le neveu fortuné. Celui-ci à sa vue le met dehors sèchement. Le second, au contraire, l’accueille avec joie et lui fait partager leur modeste repas. L’oncle de retour à son hôtel les convoque. Au plus pauvre mais aussi au plus généreux, il lègue sa fortune alors qu’il met le premier à la porte comme il l’avait fait pour lui.

En savoir plus

Compte rendu  : M.P.W., 1.8.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 111

Date de la publication électronique :15 July 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004