Grand jeu (Le) (6ème épisode : Tombé du ciel)  –  Joseph A. Golden  –  1920

Fiche générale

  • Titre original : THE GREAT GAMBLE (1919)
  • Numéro de film : 8630
  • Genre : Scène d’aventures
  • Production :Joseph A. Golden Western Photoplays Inc.
  • Édition : Pathé
  • Réalisateur :Joseph A. Golden
  • Interprètes : Ann Luther (Betty et Maud Morton)
    Charles Hutchinson
    Richard R. Neil
    Billie Moran
    William H. Cavanaugh
    Warren Cook

Production

  • Titre original : THE GREAT GAMBLE (1919)
  • Production :Joseph A. Golden Western Photoplays Inc.
  • Édition : Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur :Joseph A. Golden
  • Interprètes :Ann Luther (Betty et Maud Morton)
    Charles Hutchinson
    Richard R. Neil
    Billie Moran
    William H. Cavanaugh
    Warren Cook

Fiche technique

  • Décors :Le gouffre Ausable près du lac Champlain dans l’état de New York (extérieurs)

Résumé et notes

  • Genre : Scène d’aventures
  • Métrage : (590 m)

RÉSUMÉ

Le mécanicien, fort heureusement, aperçoit le corps étendu sur la voie et freine à temps. Ralph rejoint bientôt ses amis à leur grande stupéfaction mais aussi à leur joie. Fred Black et sa bande qui ont loué une villa tout près de là, sont eux aussi stupéfaits de le voir réapparaître. Morton a averti un détective de leur présence et celui-ci est parti chercher un mandat d’amener. Mais les bandits, au cours d’une partie de golf enlèvent Maud. Grâce à un témoin, Gordon les suit jusqu’à un embarcadère. Il monte dans un hydravion et arrivé près d’un canot automobile, il plonge et monte à bord du canot. Une lutte violente s’engage alors que Maud plonge et s’enfuit à la nage.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 45

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 5 au 11.11.1920

Note 1 : Dans l’hebdomadaire Le Film (n°166 de décembre 1919) Charles Pathé déclarait : “Si ma mémoire est exacte, je crois que le premier film édité représentait l’arrivée d’un train : celui de Vincennes…” qui aboutissait bien à la gare de Bel Air dans le 12 e arrondissement de Paris. Note 2 : D’après Georges Sadoul, Charles Pathé aurait lui-même réalisé plusieurs films des débuts dont celui-ci (fonds Sadoul à la CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE Paris). On peut d’ailleurs lire dans l’ouvrage de Charles Pathé De Pathé Frères à Pathé Cinéma cette phrase assez significative : “Avec de la volonté j’acquis rapidement les premières connaissances indispensables à la prise de vues d’abord, puis à l’impression des films.” Dans leur ouvrage Le Cinéma pour tous Étienne Arnaud et Boisyvon écrivent page 43 : “Vers cette même époque (c 1900), M. Charles Pathé, armé d’un appareil Lumière (sic) et d’une confiance inébranlable jouait aussi de la manivelle dans un coin du bois de Vincennes.”

Présentation corporative : 28.9.1920
  • Sortie : 28.9.1920
Date de la publication électronique :24 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004