Grand jeu (Le) (9ème épisode : La Substitution)  –  Joseph A. Golden  –  1920

Fiche générale

  • Titre original : THE GREAT GAMBLE (1919)
  • Numéro de film : 8633
  • Genre : Scène d’aventures
  • Production :Joseph A. Golden Western Photoplays Inc.
  • Édition : Pathé
  • Réalisateur :Joseph A. Golden
  • Interprètes : Ann Luther (Betty et Maud Morton)
    Charles Hutchinson
    Richard R. Neil
    Billie Moran
    William H. Cavanaugh
    Warren Cook
  • Chef décorateur : Le gouffre Ausable près du lac Champlain dans l’état de New York (extérieurs)

Production

  • Titre original : THE GREAT GAMBLE (1919)
  • Production :Joseph A. Golden Western Photoplays Inc.
  • Édition : Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur :Joseph A. Golden
  • Interprètes :Ann Luther (Betty et Maud Morton)
    Charles Hutchinson
    Richard R. Neil
    Billie Moran
    William H. Cavanaugh
    Warren Cook

Fiche technique

  • Chef décorateur :Le gouffre Ausable près du lac Champlain dans l’état de New York (extérieurs)

Résumé et notes

  • Genre : Scène d’aventures
  • Métrage : (655 m)

RÉSUMÉ

Ralph, guidé par le chauffeur qui avait emmené Maud à la soi-disant clinique, arrive à la maison du faux docteur Davis mais là, pas de traces. Il décide donc de rester dans les parages. Il aperçoit peu après la limousine des bandits et se lance à leur poursuite mais sa voiture sombre dans un ravin. Ralph peut se raccrocher à une branche d’arbre au-dessus d’un gouffre de 25 mètres. Pendant ce temps, Fred Black a rendu Maud à son père contre rançon mais c’est Betty qui se présente. Maud en tentant de s’évader par la fenêtre tombe dans le vide d’un quatrième étage.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 48

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 26.11 au 2.12.1920

Note 1 : Dans l’hebdomadaire Le Film (n°166 de décembre 1919) Charles Pathé déclarait : “Si ma mémoire est exacte, je crois que le premier film édité représentait l’arrivée d’un train : celui de Vincennes…” qui aboutissait bien à la gare de Bel Air dans le 12 e arrondissement de Paris. Note 2 : D’après Georges Sadoul, Charles Pathé aurait lui-même réalisé plusieurs films des débuts dont celui-ci (fonds Sadoul à la CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE Paris). On peut d’ailleurs lire dans l’ouvrage de Charles Pathé De Pathé Frères à Pathé Cinéma cette phrase assez significative : “Avec de la volonté j’acquis rapidement les premières connaissances indispensables à la prise de vues d’abord, puis à l’impression des films.” Dans leur ouvrage Le Cinéma pour tous Étienne Arnaud et Boisyvon écrivent page 43 : “Vers cette même époque (c 1900), M. Charles Pathé, armé d’un appareil Lumière (sic) et d’une confiance inébranlable jouait aussi de la manivelle dans un coin du bois de Vincennes.”

Présentation corporative : 19.10.1920
  • Sortie : 19.10.1920
Date de la publication électronique :24 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004