Homme qui vendit son âme au diable (L’)  –  Pierre Caron  –  1921

Fiche générale

  • Numéro de film : 8679
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pierre Caron Productions Inc.
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Pierre Caron
  • Interprètes : J. David Evremond (Martial Bienvenu)
    Charles Dullin (le Diable)
    Francis Halma
    Marcus Bloch
    Gladys Rolland
    Yvonne Fursey
    Lucy Archer
    Yvonne Marescot...
  • Scénario :d’après le roman de Pierre Veber (1919)
  • Adaptation :Pierre Caron

Production

  • Production :Pierre Caron Productions Inc.
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Pierre Caron
  • Scénario :d’après le roman de Pierre Veber (1919)
  • Adaptation :Pierre Caron
  • Interprètes :J. David Evremond (Martial Bienvenu)
    Charles Dullin (le Diable)
    Francis Halma
    Marcus Bloch
    Gladys Rolland
    Yvonne Fursey
    Lucy Archer
    Yvonne Marescot
    Hietta Stella

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 645 m)

RÉSUMÉ

Martial Bienvenu dans un instant de folie se ruine délibérément. De retour à son bureau, il congédie son comptable, le vieux Tambouille. Il a décidé de se tuer mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Dans son désarroi, il pense à haute voix : “Dommage que nous ne vivions pas au Moyen-ge ! J’aurais vendu mon âme au Diable !” En réponse, il entend nettement une voix répondre : “Je l’achète !” Et là, à son bureau, il voit un personnage étrange, rasé de près, cigare à la bouche et chapeau haut de forme : c’est le Diable ! Du coup, Martial lui vend son âme, à la condition qu’il dépensera un million par jour ! Tout lui était permis, sauf de donner ou de distribuer son argent. Et dès lors, Martial Bienvenu se jeta dans le gaspillage le plus intense. Il se mit à tout acheter : châteaux, propriétés, autos, bijoux, objets rares. Il voulut s’acheter une demi mondaine, elle se révéla désintéressée ! Il engage un escroc pour tenir sa comptabilité et l’homme devient le plus honnête et dévoué des caissiers ! Il alla passer quelques jours chez son vieil ami Tambouille mais il en revient encore plus désemparé. Il allait abandonner la lutte quand la rencontre avec une petite midinette qui, avec son cœur, réussit à être plus forte que le Diable lui permit ainsi de revivre.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 4

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 21 au 27.1.1921

Note critique : "C’est un bon film sans aucune ambition artistique, mais avec un soin, un effort de vrai et de vivant et une recherche du mouvement cinégraphique qui mérite, appelle, exige le succès." - L. Delluc in "Paris-Midi", 28.1.1921

Présentation corporative : 14.12.1920
Date de la publication électronique :29 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004