Ordonnance (L’)  –  Tourjansky / Viatcheslav  –  1921

Fiche générale

  • Numéro de film : 8692
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Ermolieff-Films
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Tourjansky
    Viatcheslav
  • Interprètes : Kovanko
    Nathalie (Jeanne) ; Colas
    Alexandre (le colonel de Limousin) ; Hubert
    Paul (Philippe
    l’ordonnance) ; Svoboda
    Henri (Saint-Albert)
  • Scénario :d’après la nouvelle de Guy de Maupassant (Recueil La Main gauche 1889)
  • Adaptation :Tourjansky
    Viatcheslav
  • Directeur de la photographie : Mundviller
    Joseph ; Toporkov...
  • Chef décorateur : Lochakov
    Ivan

Production

  • Production :Ermolieff-Films
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Tourjansky
    Viatcheslav
  • Scénario :d’après la nouvelle de Guy de Maupassant (Recueil La Main gauche 1889)
  • Adaptation :Tourjansky
    Viatcheslav
  • Interprètes :Kovanko
    Nathalie (Jeanne) ; Colas
    Alexandre (le colonel de Limousin) ; Hubert
    Paul (Philippe
    l’ordonnance) ; Svoboda
    Henri (Saint-Albert)

Fiche technique

  • Photographie :Mundviller
    Joseph ; Toporkov
    Nicolas
  • Chef décorateur :Lochakov
    Ivan

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 435 m)

RÉSUMÉ

Jeanne Sortis a épousé à la mort de son père le vieux colonel de Limousin qui pourrait être son père. Elle a une liaison avec un jeune capitaine mais ils se font surprendre par Philippe, l’ordonnance du colonel. L’ordonnance oblige la jeune femme à devenir sa maîtresse sous peine de la dénoncer à son mari. Elle se tue peu après et laisse une lettre à son mari. Celui-ci fait appeler son ordonnance et après lui avoir fait avouer, très facilement, le nom de l’amant de sa femme, l’abat froidement d’un coup de revolver.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 8

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 18 au 24.2.1921

Note critique : "La mise en scène et l’interprétation valent les épithètes les plus laudatives : le bal, le respect galant des douze officiers, les rencontres clandestines des amants et les attitudes de M. Colas, les regards de M. Paul Hubert, l’élégance de M. Svoboda. Quand à Mme Nathalie Kovanko, il est difficile d’imaginer qu’elle joue, tant sont naturelles les expressions que sa beauté sait donner au personnage de Jeanne." - Lucien Wahl in "L’Information", 18.1.1921

Présentation corporative : 11/01/1921
Date de la publication électronique :29 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004