Vengeance de folle  –  Frank Keenan  –  1921

Fiche générale

  • Titre original : Dollar for Dollar (1920)
  • Numéro de film : 8724
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Frank Keenan Productions
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Frank Keenan
  • Interprètes : Frank Keenan (Raymond Gard)
    Kathleen Kirkham (Mme Martens)
    Kate Van Buren (Suzanne Martens)
    Harry Von Meter (Victor Mordant) Jay Belasco (Robert Mordant)
    Gertrude Claire (Mme Mordant)
  • Scénario :d’après une histoire de Ethel Watts Mumford
  • Directeur de la photographie : Robert Newhart

Production

  • Titre original : Dollar for Dollar (1920)
  • Production :Frank Keenan Productions
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Frank Keenan
  • Scénario :d’après une histoire de Ethel Watts Mumford
  • Interprètes :Frank Keenan (Raymond Gard)
    Kathleen Kirkham (Mme Martens)
    Kate Van Buren (Suzanne Martens)
    Harry Von Meter (Victor Mordant) Jay Belasco (Robert Mordant)
    Gertrude Claire (Mme Mordant)

Fiche technique

  • Photographie :Robert Newhart

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 470 m)

RÉSUMÉ

Victor Mordant a ruiné et causé le suicide de Martens. La veuve de celui-ci ne vit que de chantages. Mme Martens a appris que Victor Mordant est bigame : sa première femme étant devenue folle, il s’est remarié et a eu un fils Robert qui est donc illégitime. Mordant ayant refusé de payer, Mme Martens s’adresse à Raymond Gard, un très honnête homme qui lui aussi connaît la vérité mais qui aime Robert comme s’il était son fils. Il paie. Pendant ce temps, Robert et la fille de Mme Martens, Suzanne, qui ignore tout des agissements de sa mère, se rencontrent et décident de se marier. Ce à quoi, M. Mordant se refuse énergiquement. Il écrit une lettre anonyme à Suzanne pour lui dire de quoi vit sa mère. Pendant ce temps, la première Mme Mordant s’est échappée de l’asile. Inconsciemment elle revient chez elle et, trouvant son mari endormi, l’assassine. Mais grâce à Raymond Gard, tout se dénoue et les deux jeunes gens pourront se marier.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 15 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 221

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 8 au 14.4.1921

Note critique : "This feature is a pleasing murderer melodrama. It holds the spectator in suspense all the way through." - In "Harrison’s Reports", 1.5.1920

Présentation corporative : 29.2.1921
Date de la publication électronique :30 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004