Le Roi du cirage  –  Pière Colombier  –  1931

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Comédie
  • Durée : 110 mn
  • Production :Pathé Natan
  • Distribution : Pathé Natan
  • Réalisateur :Pière Colombier
  • Interprètes : Simone Vaudry (Daisy)
    Suzanne Delvé (Pola Graci)
    Florence Walter (Miss Gloria)
    Cady Gladys (la caissière)
    Georges Milton (Bouboule)
    Henri Kerny (Anatole)...
  • Scénario :Pière Colombier
    René Pujol
  • Dialogues :René Pujol
  • Directeur de la photographie : Jean Bachelet
    René Colas
  • Compositeur de la musique : Ralph Erwin
    Fred Pearly ...
  • Monteur : Earle Harold
  • Chef décorateur : Pierre Kefer
    Jacques Colombier

Production

  • Pays de production :France
  • Production :Pathé Natan
  • Distribution : Pathé Natan

Fiche artistique

  • Réalisateur :Pière Colombier
  • Scénario :Pière Colombier
    René Pujol
  • Dialogues :René Pujol
  • Interprètes :Simone Vaudry (Daisy)
    Suzanne Delvé (Pola Graci)
    Florence Walter (Miss Gloria)
    Cady Gladys (la caissière)
    Georges Milton (Bouboule)
    Henri Kerny (Anatole)
    Anthony Gildès (le marquis)
    Trignol
    Marcel Carpentier (le machiniste)
    Charles Redgie
    Henry Houry (l'impresario)
    Adrien Lamy (le mari)
    Florence Walton (Miss Gloria)
    André Chapeaux (l'amie de Daisy)
    Jane Pierson (une spectatrice)
    Milly Mathis (voyageuse)

Fiche technique

  • Photographie :Jean Bachelet
    René Colas
  • Compositeur de la musique :Ralph Erwin
    Fred Pearly
    Pierre Chagnon
  • Lyrics :René Pujol
    Charles-Louis Pothier
    Albert Willemetz
  • Ingénieur du son :Antoine Archaimbaud
  • Monteur :Earle Harold
  • Chef décorateur :Pierre Kefer
    Jacques Colombier
  • Son :Procédé R. C. A. Photophone
  • Atelier photographique :Studio Pathé Natan

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : long métrage
  • Durée : 110 mn

RÉSUMÉ

Bouboule voyage sans billet. Bouboule trouve toujours une excellente place, et bien qu'il resquille aux dépens de chacun, il a toujours les rieurs de son côté.Il est cireur à la gare Saint-Lazare. Son patron le surveille, veut lui reprocher de n'être jamais à l'heure, mais Bouboule a toujours l'air d'arriver en premier.Hélas ! Il a inventé un cirage qui brûle les chaussures d'une cliente. Il est mis à la porte.- Bien, dit bouboule, je deviendrai quand même le Roi du Cirage.Et il s'en va. Il emporte en s'allant, le sac à main, bien garni, qu'a oublié sa cliente furieuse.Il faut bien vivre. Bouboule s'est improvisé vers la Madeleine, il aperçoit sa distraite cliente dans un taxi. Aussitôt, l'autobus néglige les règles les plus élémentaires de la circulation et du règlement des transports en public. Il s'élance à la poursuite d'un taxi… Bouboule peut enfin, dans un élégant restaurant du Bois de Boulogne, remettre à Mlle Daisy, girl très appréciée, le sac qu'elle avait oublié. Il reçoit, en récompense, un billet de faveur pour le théâtre où joue la jeune étoile.Un habit de soirée pour être digne de la faveur qui lui échoit ? L'ami Anatole, garçon de café, prête le sien, et notre élégant Bouboule trouve scandaleux, alors qu'il est si bien habillé, d'être envoyé au poulailler.Et Daisy ? Il veut lui présenter ses devions. A l'entracte, il se précipite dans les couloirs. Il s'y égare, et poursuivi par la troupe de girls, se réfugie dans la cage aux phoques, puis dans la meilleure avant-scène… Là, il s'associe aux desseins ténébreux du manager Edward qui cherche à éblouir Miss Gloria, afin d'obtenir sa signature pour un nouveau contrat.Et Bouboule est présenté à la vedette comme un prince voyageant incognito et le plus fervent de ses admirateurs.Miss Gloria présente à son tour Bouboule à son amie, Pola Graci : « C'est mon mari ». Mais le mari légitime un - M. André - intervient. Il ordonne, sous la menace du revolver, à l'usurpateur de céder la place. Bouboule, effaré, affolé, prend ce gentleman pour le mari de Daisy, accumule les gaffes, se livre à mille excentricités, consent à recevoir une indemnité du mari, délaisse Daisy et… enlevé Miss Gloria. Tous les intéressés se jettent aux trousses des fugitifs et les rejoignent à Nice où le quiproquo se résout à la satisfaction générale.Avec l'argent d'André, Bouboule joue au baccara et devient millionnaire. André retrouve sa femme Anatole son habit, Edwards renouvelle son contrat avec Miss Gloria et obtient la main de Daisy.Quant à Bouboule, après avoir expédié tous ses amis d'occasion pour l'Amérique, il regagne son magasin en chantant « Tu n'en fais pas, Bouboule ». Car il est réellement devenu selon son ambition, Le Roi du cirage.Ce qui ne l'empêchera pas de demeurer Bouboule, gamin de Paris, resquilleur et idole du public.

En savoir plus

Suite des aventures du célèbre Bouboule. Sortie le 13 novembre 1931 au Moulin-Rouge.Tourné aux studios Joinville-le-Pont.Chansons du film : ""Tu n'en fais pas Bouboule"" (Fox-trot chanté), et ""Il me faut mon patelin"" (one-step chanté).


  • Sortie : 13/11/1931
Date de la publication électronique :04 October 2009
Sources :
  • Bessy, Maurice ; Chirat, Raymond, Histoire du cinéma français, encyclopédie des films, Pygmalion/Gérard Watelet, 1929 - 1934 ; Kermabon, Jacques (dir.), Pathé Premier Empire du Cinéma, Filmographie, Editions du Centre Georges Pompidou, Paris, 1994/Cinémonde, N° 160, 12 novembre 1931, Collection André Bernard, Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Partition de la musique du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Le Petit Parisien, 13 novembre 1931, p. 5, collection de la BNF