Port d'attache  –  Jean Choux  –  1943

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production : France
  • Genre : Comédie
  • Durée : 93 min.
  • Production : Société d'exploitation des Etablissements Pathé Cinéma (SEEPC)
  • Numéro de visa : N° de censure: 171bis
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur : Jean Choux
  • Interprètes : Michèle Alfa (Ginette)
    René Dary (René)
    Edouard Delmont (le père Garda)
    Ginette Baudin (Clara)
    Génia Vaury (Françoise)
    Agnès Raynal (Zélie)...
  • Scénario : René Dary
  • Adaptation : Marcel River
  • Dialogues : Pierre Lestringuez
  • Directeur de production : Raymond Borderie
    André Chemel
  • Directeur de la photographie : René Gaveau
  • Chef opérateur : Grignon
    Lebon...
  • Compositeur de la musique : Henry Verdun
  • Monteur : Madeleine Gug
  • Chef décorateur : Lucien Aguettand
    Raymond Nègre

Production

  • Pays de production : France
  • Production : Société d'exploitation des Etablissements Pathé Cinéma (SEEPC)
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Directeur de production : Raymond Borderie
    André Chemel

Fiche artistique

  • Réalisateur : Jean Choux
  • Scénario : René Dary
  • Adaptation : Marcel River
  • Dialogues : Pierre Lestringuez
  • Interprètes : Michèle Alfa (Ginette)
    René Dary (René)
    Edouard Delmont (le père Garda)
    Ginette Baudin (Clara)
    Génia Vaury (Françoise)
    Agnès Raynal (Zélie)
    Janine Adam Villard (Bichette)
    Raymond Bussières (Fernand)
    René Fluet (le cuistot)
    Jean Daurant (Marius)
    Anne Iribe (la jeune employée)
    Cécile Didier (la mère de Bichette)
    Madhyanah Foy
    Henri Vidal (Raymond)
    Henry Charett (Auguste)
    Jacques Sommet (Michel)
    Jean Duvaleix (Le médecin)
    Alfred Baillou (Rémi)
    Robert Le Fort (un villageois)
    Max Doria (Zéphyrin)
    Marcel Méral (Traviel)
    René Michel (le chauffeur du car)

Fiche technique

  • Directeur de la photo : René Gaveau
  • Chef opérateur : Grignon
    Lebon
    Rebeyrols
  • Compositeur de la musique : Henry Verdun
  • Ingénieur du son : Maurice Carrouet
  • Monteur : Madeleine Gug
  • Chef décorateur : Lucien Aguettand
    Raymond Nègre
  • Son : Procédé R. C. A.
  • Régisseur : Bertoux
  • Assistant réalisateur : Emile Roussel

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : long métrage
  • Durée : 93 min.

RÉSUMÉ

René, matelot démobilisé, ne trouvant pas de nouvel engagement dans la marine se résigne à devenir terrien. Il échoue dans une ferme à demi abandonnée où vif le père Garda, vieux paysan, d'un abord revêche, mais de bons c?urs. Le bonhomme, découragé, laisse des terres en friche. Sa femme est morte, sa fille est à Paris, et son fils, matelot comme René est allé mourir du loin. Il accueille assez mal le marin, mais il tombe d'une échelle ; René le soigne et décide de rester à la ferme. Sa décision est influencée par la visite de Ginette, la filleule du Docteur, dont le charme séduit le matelot; mais Ginette est promise à Bertrand, le mécanicien du village voisin, qui, devinant en René un rival, lui manifeste immédiatement son hostilité. Cette hostilité s'accroît le jour où René introduit à la ferme une dizaine de gars démobilisés qu'il occupe aux travaux des champs. Non seulement Bertrand sent que Ginette se détache de lui, mais il ne pourra pas acheter les terres de Garda, comme il en avait le désir, le vieux ayant maintenant assez de bras pour les exploiter. Bertrand dresse alors les gens du village contre René et son équipe où il tente de semer le désaccord. Il y parvient en partie, grâce à la complicité de Fernand qui dissocie l'équipe, mais à l'occasion de la grande fête du village qui a lieu à la Saint-Jean, Bertrand manouvrant pour que René et ses gars ne viennent pas, voit ses plans déjoués par le père Garda ; une explication orageuse a lieu entre René et le garagiste, et au cours d'une bataille comme on en a rarement vue à l'écran, Bertrand, définitivement vaincu, abandonne la partie. Ginette épousera le matelot qui a reconquis son équipe et la ferme du père Garda connaîtra encore des jours heureux.

En savoir plus

  • Commencé le 9 août 1942.
  • Extérieurs tournés dans la région de Montmirail dans un village de la Marne, Fromentières, situé à douze kilomètres de Montmirail. Après un mois de travail en plein vent, les scènes se déroulant à l'intérieur de la ferme ont été réalisés aux studios Francoeur, tandis qu'un important décor, dû à Aguettand, représentant la place du village, était dressé sur le terrain de Joinville. (Le Film, N°49).
  • Sortie à l'Ermitage et à l'Impérial le 19 février 1943.Comédie social dont le sujet, d'actualité, est basé sur le retour à la terre. Le Film, N°59.

  • Sortie : 1943-01-19
Date de la publication électronique : 04 octobre 2009
Sources :
  • Bessy, Maurice ; Chirat, Raymond, Histoire du cinéma français, encyclopédie des films, Pygmalion/Gérard Watelet, 1940 - 1950 ; Kermabon, Jacques (dir.), Pathé Premier Empire du cinéma, Filmographie, Editions du Centre Georges Pompidou, Paris, 1994 ; Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation, Jérôme Seydoux-Pathé ; Le Film, N° 59, 20 février 1943, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Le Film, N° 47, 29 août 1942, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Le Film, N° 46, 8 août 1942, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé