La Grande meute  –  Jean de Limur  –  1944

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Drame
  • Durée : 103 mn.
  • Production :Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
    Industrie Cinématographique
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Jean de Limur
  • Interprètes : Jacques Dumesnil (Côme de Lambrefaut)
    Aimé Clariond (Hubert Martin du Bocage)
    Jacqueline Porel (Agnès de Charançay)
    Suzanne Dantès (marquise du Badoul)
    Paulette Elambert (Laurette)
    Julienne Paroli (Sylvie)...
  • Adaptation :Henri-André Legrand
    Paul Vialar
  • Dialogues :Henri-André Legrand
  • Directeur de la photographie : Charles Suin
  • Chef opérateur : Charles Suin
  • Compositeur de la musique : René Cloérec
  • Monteur : Henri Taverna
  • Chef décorateur : Robert-Jules Garnier

Production

  • Pays de production :France
  • Production :Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
    Industrie Cinématographique
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean de Limur
  • Adaptation :Henri-André Legrand
    Paul Vialar
  • Œuvre de référence :D'après le roman de Paul Vialar
  • Dialogues :Henri-André Legrand
  • Interprètes :Jacques Dumesnil (Côme de Lambrefaut)
    Aimé Clariond (Hubert Martin du Bocage)
    Jacqueline Porel (Agnès de Charançay)
    Suzanne Dantès (marquise du Badoul)
    Paulette Elambert (Laurette)
    Julienne Paroli (Sylvie)
    Nicole Bely
    Liliane Lesaffre
    Marguerite de Morlaye
    Ketty Kerviel
    Jacques Dumesnil (Côme de Lambrefaut)
    Jean Brochard (Maître Marvault)
    Maurice Schutz (Patrice de Lambrefaut)
    Guy Decomble (Maître Frouas)
    Jean Dasté (l'huissier)
    Camille Guérini (la ramée)
    Paul Villé (le curé)
    Fréderic Moriss
    François Viguier
    Roland Carel
    Fréderic Mariotti
    Maurice Salabert
    Emile Genevois
    Paul Bargue
    Henry Vérité

Fiche technique

  • Photographie :Charles Suin
  • Chef opérateur :Charles Suin
  • Compositeur de la musique :René Cloérec
  • Ingénieur du son :Lucien Legrand
  • Monteur :Henri Taverna
  • Chef décorateur :Robert-Jules Garnier

Résumé et notes

  • Genre : Drame
  • Métrage : long-métrage
  • Durée : 103 mn.

RÉSUMÉ

A la mort de son père, Côme de Lambrefaut hérite d'une situation financière embarrassée, d'un château hypothéqué et d'une grande meute pour chasse à courre. Côme a la passion dé la chasse, mais pourra-t-il entretenir ses 110 chiens constituant la meilleure meute de France? Une seule solution s'offre à lui: faire un riche mariage. Son ami, le notaire Marvaut, le présente à Martin du Bôcage, au cours d'une réception que donne ce richissime parvenu, père d'une jeune fille à marier. Chez les Martin Côme rencontre Agnès de Charençay, une orpheline pauvre, excellente, amazone et chasseresse consommée, dans laquelle il reconnait une femme de race. En dépit de sa situation difficile, Lambrefaut épouse Agnès. Cette union est d'abord très heureuse. Peu après la jeune femme attend un enfant. Côme qui veut à tout prix un fils pour perpétuer son nom et lui léguer sa meute, interdit à sa femme tout exercice violent. Mais Agnès suit une grande chasse à courre malgré la défense de Côme et elle fait une fausse couche si grave qu'elle ne pourra plus avoir d'autres enfants. Furieux contre Agnès qui lui a désobéi, Côme se détache d'elle. Il espère qu'une servante du château, Laurette, qui a été sa maitresse avant son mariage, lui donnera le fils tant attendu. Agnès, blessée dans son amour, divorce et e remarie avec Martin du Bocage. Par vengeance, elle décide d'arracher à Côme sa meute. Elle pousse Martin à l'acculer au dilemme suivant: ou le château sera vendu par autorité de justice, ou Côme cédera sa meute à Martin pour un prix égal au montant de ses dettes. Côme voit ainsi partir sa meute dont il ne conservera que dix limiers. Tout d'ailleurs accable Lambrefaut. Laurette a une fille, le frustrant ainsi du fi1s qu'il espérait. Le notaire Marvaut qui voulait instituer Côme son légataire universel meurt sans avoir fait son testament. Côme est aculé à la ruine. La guerre éclate. Lambrefaut s'engage. Blessé il revient chez lui pour trouver son château incendié et ses chiens morts de faim, sauf un vieux mâle: « Fandore ». Martin et ses domestiques ont fui devant l'avance Allemande. Agnès ne suivra pas leur exemple. Femme de race, elle reste à son poste ; elle va ouvrir les chenils, appelle les chiens et les libère, mais elle est mortellement atteinte par un éclat de bombe. C'est là que Côme, qui accourait aussi au secours de la meute, trouve celle qui fut sa femme. Elle demande pardon à son mari et tandis qu'il la tient dans ses bras, une bombe éclate prés d'eux, les ensevelissant tous deux avec le vieux Fandore, dernier survivant de la Grande Meute.

En savoir plus

Affichistes: Vacher, Roger; Péron René; Lancy


  • Sortie : 01/01/1944
Date de la publication électronique :04 October 2009
Sources :
  • Bessy, Maurice ; Chirat, Raymond ; Histoire du cinéma français, encyclopédie des films, Pygmalion ; Gérard Watelet, 1940 - 1950 ; Kermabon, Jacques (dir.), Pathé Premier Empire du cinéma, Filmographie, Editions du Centre Georges Pompidou, Paris, 1994 ; Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation, Jérôme Seydoux-Pathé