Seul dans la nuit  –  Christian Stengel  –  1945

Fiche générale

Affiche
  • Titre de travail : L'Assassin chantait
  • Pays de production : France
  • Genre : Policier
  • Durée : 100 min.
  • Production : Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
    Général Films
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur : Christian Stengel
  • Interprètes : Bernard Blier (Pascal)
    Sophie Desmarets (Thérèse)
    Jacques Pills (Marny)
    Jean Davy (Dalbret)
    Nathalie Nattier (Louise Chabot)
    Annette Poivre (Mireille)...
  • Scénario : Jacqueline Boisyvon
    Yves Boisyvon
  • Adaptation : Marc-Gilbert Sauvajon
  • Dialogues : Christian Stengel
  • Directeur de production : Pierre Laurent
  • Directeur de la photographie : Matras Christian
  • Compositeur de la musique : Louiguy
    Francis Lopez ...
  • Monteur : Charles Bretoneiche
  • Chef décorateur : Robert Gys

Production

  • Titre de travail : L'Assassin chantait
  • Pays de production : France
  • Production : Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
    Général Films
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Directeur de production : Pierre Laurent

Fiche artistique

  • Réalisateur : Christian Stengel
  • Scénario : Jacqueline Boisyvon
    Yves Boisyvon
  • Adaptation : Marc-Gilbert Sauvajon
  • Dialogues : Christian Stengel
  • Interprètes : Bernard Blier (Pascal)
    Sophie Desmarets (Thérèse)
    Jacques Pills (Marny)
    Jean Davy (Dalbret)
    Nathalie Nattier (Louise Chabot)
    Annette Poivre (Mireille)
    Ginette Baudin (Eliane Roy)
    Sylvaine Claudel (l'arpète)
    Ariane Muratore (Mme Lalororgue)
    Odette Barancet
    Denise Benoît
    Lucie Fabiole
    Mercédès Brare
    Louis Salou (Toby)
    Jacques Morel (Melor)
    Marcel André (Planquine)
    Jean Wall (Marcheau)
    Robert Le Fort (Legal)
    André Wasley (Bernard)
    Jacques Dynam (le chasseur)
    Léonce Corde
    Ginette Baudin (Eliane, Roy)
    Belaieff (Louise Chabot)

Fiche technique

  • Directeur de la photo : Matras Christian
  • Compositeur de la musique : Louiguy
    Francis Lopez
    Jean Solar
  • Lyrics : Jean Sola
  • Ingénieur du son : Robert Teisseire
  • Monteur : Charles Bretoneiche
  • Chef décorateur : Robert Gys

Résumé et notes

  • Genre : Policier
  • Métrage : long métrage
  • Durée : 100 min.

RÉSUMÉ

Une jeune fille est étranglée un soir dans une rue déserte ; l'inspecteur Pascal est chargé de l'enquête. Amédée Tolu, quinquagénaire original qui a croisé la victime quelques instants avant le meurtre, déclare avoir croisé la victime quelques instants avant le meurtre, déclare avoir remarqué un homme qui se dirigeait vers elle en fredonnant une chanson.Le lendemain, seconde tentative de strangulation sur une autre jeune fille ; mais cette fois, la victime n'est pas morte ; on la transporte à l'hôpital où dans son délire elle prononce ces mots : « Seul dans la nuit ». C'est le titre d'une romance en vogue que chante la célèbre vedette de Radio-Lutèce, Jacques Sartory. Amédée Tolu identifie la voix de Sartory avec celle de l'inconnu qu'il avait croisé. Le chanteur serait-il coupable ? L?inspecteur Pascal enquête à Radio-Lutèce où il fait la connaissance de Jacques Sartory, de Liliane Roy sa maîtresse, et de son secrétaire et ami Dalbert, demeuré borgne à la suite d'un accident d'automobile. Sartory semble innocent, mais à l'hôpital Louise Chabot est achevée dans son lit sans que l chanteur puisse, cette fois, fournir un alibi. La fille du commissaire principal Planquine, Thérèse, dont Pascal est fort épris, décide de prouver que Sartory est innocent. Sur ces entrefaites, Liliane Roy est étranglée dans son appartement par un inconnu qui chante avec la voix de Sartory « Seul dans la nuit ». Sartory semble donc bien être l'assassin. Mais Thérèse dénoue la situation : elle écrit à Sartory qui lui donne un rendez-vous aux Buttes-Chaumont où elle se rend sans aucune protection.Sartory arrive en fredonnant la fameuse chanson, mais Planquine l'embarque sans vouloir écouter les protestations de Thérèse. Le véritable criminel apparaît alors devant la jeune fille qui demeure seule dans le parc : c'est Dalbret, l'ami et le secrétaire de Sartory, devenu à moitié fou à la suite de l'accident qui en le défigurant, l'avait empêché de poursuivre une brillante carrière théâtrale. Dalbret machinait ces assassinats en accumulant les preuves contre les chanteurs qu'il espérait faire condamner. Il le considérait comme le responsable de la déchéance : Sartory conduisait l'auto lorsqu'elle avait capoté. Albret se tue et l'on peut penser que Pascal épousera Thérèse.

En savoir plus

  • Chansons du film : Seul dans la nuit et Señor. Enregistrées par Jacques Pills sur disques Columbia.
  • Affichistes: René Péron ; Allard ; Grinsson.

  • Sortie : 1945-11-21
Date de la publication électronique : 04 octobre 2009
Sources :
  • Bessy, Maurice ; Chirat, Raymond, Histoire du cinéma français, encyclopédie des films, Pygmalion/Gérard Watelet, 1940 - 1950 ; Kermabon, Jacques (dir), Pathé Premier Empire du cinéma, Filmographie, Editions du Centre Georges Pompidou, Paris, 1994 ; Partition de la musique du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation, Jérôme Seydoux-Pathé ; Découpage, générique et liste des dialogues du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé