Roi de Camargue  –  André Hugon  –  1922

Fiche générale

  • Numéro de film : 8854
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Films A. Hugon
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :André Hugon
  • Interprètes : Charles de Rochefort (Renaud dit le Roi de Camargue)
    Élmire Vautier (Livette)
    Claude Mérelle (La Zinzara)
    Marie-Laure (l’aïeule)
    Jean Toulout (Rampal le guardian)
    Luc Dartagnan (le père de Livette)
  • Scénario :d’après le roman de Jean Aicard (1890)
  • Adaptation :André Hugon

Production

  • Production :Films A. Hugon
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :André Hugon
  • Scénario :d’après le roman de Jean Aicard (1890)
  • Adaptation :André Hugon
  • Interprètes :Charles de Rochefort (Renaud dit le Roi de Camargue)
    Élmire Vautier (Livette)
    Claude Mérelle (La Zinzara)
    Marie-Laure (l’aïeule)
    Jean Toulout (Rampal le guardian)
    Luc Dartagnan (le père de Livette)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 835 m)

RÉSUMÉ

Aux Sainte-Maries-de-la-Mer, une fille étrange s’adresse à Livette, la fiancée de Renaud dit Roi de Camargue : “Donne-moi de l’huile qui est dans la jarre que je vois dans ce meuble” dit-elle. Livette, effrayée, la chasse. Alors la Zinzara lui jette une couronne d’épis, présage de mort. Dans la manade voisine de celle de Renaud vit Rampal, ivrogne et paresseux. Recueilli par Renaud, il le remercie en lui volant son cheval. Renaud a donc deux vengeances à exercer. Mais, rencontrant la bohémienne au bain, il est pris sous le charme étrange qui émane d’elle. Il est plus heureux avec Rampal à qui il reprend son cheval après une lutte effroyable. Renaud a accepté un rendez-vous avec la bohémienne et Rampal prévient Livette. Celle-ci se rend au lieu où elle doit rencontrer l’infidèle mais Renaud a changé les pieux et la pauvrette perd pied et s’enfonce dans la vase en jetant un grand cri. À ce cri, Renaud abandonne la Zinzara et court au secours de la jeune fille.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 3

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 20 au 26.1.1922

Notes critiques : "Film interpretato da un cavallo che si chiama Nero, ed è il re della mandria. Interessante specialmente per chi ama i nobili destrieri ed in générale per chi non ha mai visto un film interpretato da una bestia. quadrupede." Il Cinema Italiano, n° 5, 1926

"M. André Hugon a apporté à la mise en scène de ce film beaucoup de soin et de goût. Telles scènes comme celle de la descente de la châsse dans l’église des Stes-Maries-de-la-Mer au milieu de la foule prosternée et celle de la mort de son héroïne en pleine nuit dans le marais désert qu’il a réalisés en studio, doivent lui valoir l’admiration de tous ceux qui n’ont pas la superstition du “réalisme malgré tout”." René Jeanne in "Le Petit Journal", 20.1.1922

Présentation corporative : 30.11.1922
Date de la publication électronique :06 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004