Agonie des aigles (L’) (2ème époque : Les “Demi-solde”)  –  Dominique Bernard-Deschamps  –  1922

Fiche générale

  • Numéro de film : 8857
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Société d’Art et de Cinématographie
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur : Dominique Bernard-Deschamps
  • Interprètes : Séverin-Mars (Napoléon et Colonel de Montander)
    Gaby Morlay (Lise Charmoy)
    Maxime Desjardins (Le commandant Doguereau)
    Gilbert Dalleu (Goglu)
    Thierry Angély (Thierry)
    Henri Duval (Le Préfet de police)
    André Legall (Fouré)
    Fernand Mailly (Chambuque)...
  • Scénario : de Georges d’Esparbès d’après son roman Les Demi Soldes (1899)
  • Adaptation : Dominique Bernard-Deschamps
  • Directeur de la photographie : Georges Asselin
    Albert Cohendy et Ravet
  • Compositeur de la musique : Léon Moreau

Production

  • Production : Société d’Art et de Cinématographie
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur : Dominique Bernard-Deschamps
  • Scénario : de Georges d’Esparbès d’après son roman Les Demi Soldes (1899)
  • Adaptation : Dominique Bernard-Deschamps
  • Interprètes : Séverin-Mars (Napoléon et Colonel de Montander)
    Gaby Morlay (Lise Charmoy)
    Maxime Desjardins (Le commandant Doguereau)
    Gilbert Dalleu (Goglu)
    Thierry Angély (Thierry)
    Henri Duval (Le Préfet de police)
    André Legall (Fouré)
    Fernand Mailly (Chambuque)
    le petit Fernand Rauzéna (Le Roi de Rome)
    Mme Séverin-Mars (Marie-Louise d’Autriche)

Fiche technique

  • Photographie : Georges Asselin
    Albert Cohendy et Ravet
  • Compositeur de la musique : Léon Moreau
  • Assistant réalisateur : Julien Duvivier

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 410 m)

RÉSUMÉ

Lise, chargée de haine, a décidé de perdre avec le meurtrier de son amant tous les conspirateurs. Elle devient la maîtresse de Montander qui en est passionnément épris. Elle prévient la police du jour où tous les conspirateurs sont réunis. Ceux-ci, avertis, ont préparé un baril de poudre et sont décidés à tout faire sauter. Mais Lise vient retrouver Montander et les conspirateurs, refusant de tuer une femme, bien qu’elle soit une traîtresse, se rendent. Ils sont fusillés peu après et meurent orgueilleusement. Lise, qui, devant ces hommes a senti sa haine se muer en admiration, disparaîtra.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 6

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 3 au 9.2.1922

Note : Severin-Mars décéda le 17 juillet 1921 d’une crise cardiaque.

Note critique : "Si tratta di un lavoro molto forte… Le scene della fucilazione sono di un effetto straordinario, e non sembra che si tratti di finzione. ammirevole e insuperabile l’intepretazione di tutto il personale artistico, fra cui eccelle quella di Séverin Mars." - In "La Vita Cinematografica" n° 6/1924

Présentation corporative : 6.12.1921
Date de la publication électronique : 07 octobre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004