Pauvre cœur  –  Hugh Ford  –  1922

Fiche générale

  • Titre original : Sleeping Fires (1917)
  • Numéro de film : 8871
  • Genre : Comédie dramatique
  • Production :Famous Players Film Co.
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Hugh Ford
  • Interprètes : Pauline Frederick (Mme Brice)
    John Sainpolis (Edouard Brice)
    Helen Dahl (Hélène King)
    Maury Stewart (Jack)
    Thomas Meighan (David Gray)
    Joseph W. Smiley (Joe Gilles)
  • Scénario :Hugh Ford d’après une histoire de George Middleton

Production

  • Titre original : Sleeping Fires (1917)
  • Production :Famous Players Film Co.
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Hugh Ford
  • Scénario :Hugh Ford d’après une histoire de George Middleton
  • Interprètes :Pauline Frederick (Mme Brice)
    John Sainpolis (Edouard Brice)
    Helen Dahl (Hélène King)
    Maury Stewart (Jack)
    Thomas Meighan (David Gray)
    Joseph W. Smiley (Joe Gilles)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie dramatique
  • Métrage : (1 420 m)

RÉSUMÉ

Édouard Brice, directeur d’une usine de confection est marié à une femme charmante mais il a pour maîtresse sa secrétaire Hélène King. Il voudrait divorcer mais il n’a aucun grief à reprocher à son épouse et leur fils Jack serait confié à la mère. Un jour, cependant, alors que Mme Brice a pris fait et cause pour une ouvrière de l’usine arrêtée et qu’elle a confié à l’avocat de cette dernière une somme d’argent pour payer l’amende, elle est vue par un avocat marron, spécialiste des divorces un nommé Joe Gilles. Il fait insérer un entrefilet dénonciateur dans un journal. Cet article est mis sous les yeux de Brice et provoque une scène entre les deux époux. Mme Brice décide d’enlever son fils et achète même un revolver. Hélas, Joe déjoue la surveillance de la jeune femme et enlève l’enfant qu’il confie à sa belle-sœur. La mère, devenue une lionne, court chez son mari et sous la menace de son arme, le somme de lui rendre son fils. Mais alors qu’Hélène paraît et nargue la pauvre femme celle-ci braque son arme sur elle. Dans la lutte qui s’ensuit, le coup part et dévié par Hélène, tue Brice. Joe qui a assisté à l’accident se tait car une grosse somme lui a été promise. Sa belle-sœur le force d’avouer la vérité et ainsi Mme Brice est acquittée alors que l’on arrête Hélène King.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 8 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 850

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 24.2 au 2.3.1922

Présentation corporative : 11.1.1922
Date de la publication électronique :07 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004