La Marque infâme  –  Robert Thornby  –  1922

Fiche générale

  • Titre original : Half a Chance (1920)
  • Numéro de film : 8910
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Jesse D. Hampton Prod.
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Robert Thornby
  • Interprètes : Mahlon Hamilton (Burke/Jean Steele)
    Lillian Rich (Marguerite Wray à 20 ans)
    Sidney Ainsworth (Jacques Ronsdale)
    Tom Maguire (Le Président Wray)
    John Gough (La Chouette)
    Wilton Taylor (Jim Gillett)
  • Scénario :Fred Myton d’après le roman Half a chance de Frederic Stewart Isham (Indianopolis 1909)
  • Directeur de la photographie : Lucien Andriot et Victor Milner

Production

  • Titre original : Half a Chance (1920)
  • Production :Jesse D. Hampton Prod.
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Robert Thornby
  • Scénario :Fred Myton d’après le roman Half a chance de Frederic Stewart Isham (Indianopolis 1909)
  • Interprètes :Mahlon Hamilton (Burke/Jean Steele)
    Lillian Rich (Marguerite Wray à 20 ans)
    Sidney Ainsworth (Jacques Ronsdale)
    Tom Maguire (Le Président Wray)
    John Gough (La Chouette)
    Wilton Taylor (Jim Gillett)

Fiche technique

  • Photographie :Lucien Andriot et Victor Milner

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (2 030 m)

RÉSUMÉ

Dans un misérable hôtel des bas-fonds new-yorkais, une femme est trouvée morte. Un matelot ivre gisait à ses côtés, le revolver à la main. Malgré ses protestations d’innocence, il est condamné. Sur le bateau qui transporte les prisonniers, un camarade de Burke, La Chouette, lui scie les menottes et ainsi Burke peut s’échapper. Quelque temps après, il s’embarque sur un vapeur partant pour l’Australie. À son bord se trouvent également le Président Wray qui a instruit le procès de Burke ainsi que sa femme et sa petite fille Marguerite. Mais Jacques Ronsdale un ami du président reconnaît Burke à un tatouage et le fait mettre aux fers. La pitié de Marguerite et l’amitié d’un chien adoucissent sa captivité. Peu après, le vapeur fait naufrage. Burke, aidé de son chien, sauve la petite fille puis échoue sur une île déserte. L’épave d’un vieux bateau lui fournit des vivres et des livres de droit qui l’aident à sortir de son ignorance. Dix ans se passent. Burke, sous le nom de Jean Steele est devenu un avocat de grand avenir. Marguerite, elle, est devenue une belle jeune fille. Miss Wray, victime d’un vol de bijoux est mise en contact avec le jeune avocat. L’inculpé est justement La Chouette. Burke/Steele le fait disculper. Par gratitude, La Chouette l’aide à rechercher dans les bas-fonds la preuve de sa non culpabilité. Ils découvrent alors que la femme s’est tuée elle-même en présence de Jacques Ronsdale et que c’est ce Ronsdale qui a glissé le revolver dans la main de Burke. Mais Burke/Steele décide de partir pour le continent car il se juge indigne de Miss Wray. Alors, celle-ci a de nouveau recours à l’avocat pour un vol beaucoup plus grave : celui de son cœur. Et cette fois-ci, Burke/Steele est bien forcé de se reconnaître coupable et d’entendre sa sentence, celle du mariage.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 22 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 361

Sortie : Paris Ciné, Paris, 2 au 8.6.1922

Note critique : "Le mélodrame cinématographique qui aspire seulement à distraire sans prétendre à la sociologie a le mérite de la modestie surtout quand il est bref, discret et s’adorne de quelques ingéniosités de mise en scène. C’est le cas de ce film invraisemblable qui n’ennuie pas et qui est bien joué." - Lucien Wahl in "L’Information", 22.4.1922

Présentation corporative : 19.4.1922
Date de la publication électronique :09 octobre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004