Bâillonnée (La) (7ème épisode : Le Droit de la Mère)  –  Charles Burguet  –  1922

Fiche générale

  • Numéro de film : 8909
  • Genre : Scène dramatique en 7 épisodes
  • Production :Société d’Éditions Cinématographiques
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Charles Burguet
  • Interprètes : Paul Guidé (Baron de Taverny)
    Louis Leubas (Le Comte de Revel)
    Pierre Fresnay (Raymond Mégret)
    Jean Dehelly (Christian de Revel)
    Camille Bardou (Paturet)
    René Montis (Henry Mégret)
    Pierre Delmonde (Jean de Revel)
    Andrée Lionel (Pauline de Revel)...
  • Scénario :Pierre Decourcelle d’après le drame de Pierre Decourcelle et Paul Rouget (Paris 30.3.1904)
  • Directeur de la photographie : Pierre Trimbach

Production

  • Production :Société d’Éditions Cinématographiques
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Charles Burguet
  • Scénario :Pierre Decourcelle d’après le drame de Pierre Decourcelle et Paul Rouget (Paris 30.3.1904)
  • Interprètes :Paul Guidé (Baron de Taverny)
    Louis Leubas (Le Comte de Revel)
    Pierre Fresnay (Raymond Mégret)
    Jean Dehelly (Christian de Revel)
    Camille Bardou (Paturet)
    René Montis (Henry Mégret)
    Pierre Delmonde (Jean de Revel)
    Andrée Lionel (Pauline de Revel)
    Irène Wells (Isabelle de Revel)
    Gisèle Mundo (Germaine de Revel)
    Cécile Bing (Irma de Brétigny)
    Berthe Jalabert (Mme Blandin)

Fiche technique

  • Photographie :Pierre Trimbach

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique en 7 épisodes
  • Métrage : (650 m)

RÉSUMÉ

Aux Assises, Raymond Mégret obtient l’acquittement de Paturel. Celui-ci, par reconnaissance, avoue le rôle que Taverny lui a fait jouer et il se déclare tout prêt à affirmer que c’est son frère que Pauline était allée voir jadis. Dans la maison de santé, Irma a recouvré la raison et se souvient du fameux dîner pendant lequel Henry Mégret a donné la clé du coffre-fort. Pauline, se présente chez les Revel, pour s’opposer au mariage de sa fille Isabelle et de Taverny, en déclarant qu’elle fut la maîtresse de ce dernier mais Christian qui a appris la vérité en retrouvant une photographie se jette dans ses bras. Par ailleurs, le témoignage de Paturel convainc le comte qui se jette aux pieds de Pauline qui le relève, heureuse et transfigurée. Alors, le comte dit à Raymond qu’il peut aller chercher Isabelle qu’il trouvera dans le jardin. Quant à Taverny, il absorbe un poison afin d’échapper à la justice des hommes.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 27

Sortie : Pathé-Temple, Paris, 7 au 13.7.1922

Note critique : …peut être considérée comme un modèle du roman-cinéma. Les personnages sympathiques et antipathiques s’y heurtent en chocs adroitement combinés et gradués pour produire leur maximum d’effet… - René Jeanne in Le Petit Journal, 26.5.1922

Présentation corporative : 13.4.1922
Date de la publication électronique :12 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004