Peau d'âne  –  Albert Capellani  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2201
  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Scénario :D’après le conte de Ch. Perrault (1697)

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Scénario :D’après le conte de Ch. Perrault (1697)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Métrage : 310 m ; 1016.8 f.
  • Code télégraphique : Embardée

RÉSUMÉ

Un vieil homme est le propriétaire d’un âne magique qui lorsqu’il est bien étrillé répand de l’or à profusion et donne à son maître l’opulence. Le vieil homme a une fille très belle qu’il désirerait voir mariée avec un homme de son choix. Mais ce dernier est si laid que la jeune fille s’en détourne avec horreur et ne veut pas en entendre parler. Il a beau lui offrir robes, bijoux, elle refuse de l’épouser. Lorsqu’elle est laissée seule, elle ouvre la malle qui contient ses plus beaux habits et de laquelle surgit la Reine des Fées. Celle-ci lui dit de répondre à son père qu’elle ne se mariera pas avant que son père lui donne la peau de l’âne. Le père accepte et le pauvre vieil âne est tué. Puis on met la peau sur la jeune fille qui est désormais appelée “Peau d’ne”. La fée réapparaît à Peau d’ne qui vient d’enlever la peau mais la fée la lui remet sur ses épaules et lui dit d’aller par le monde avec cette peau et, en son temps, elle épousera un Prince. Ce qu’elle fait. Elle arrive à une ferme où on la prend comme servante. Un jour, pendant qu’elle gardait un troupeau de moutons, elle voit avec surprise un magnifique jeune homme à cheval s’approcher d’elle. C’est le Prince Charmant que la Fée lui envoie. Après lui avoir promis qu’il reviendrait, il s’en va et Peau d’ne retourne à la ferme. Lorsqu’il revient accompagné de nombreux serviteurs, il regarde par le trou de la serrure et la voit se préparant à son futur mariage. Il ne la dérange pas et retourne à son Palais. Elle confectionne un gâteau dans lequel elle a placé, sur les conseils de la Fée, un an­neau. Lorsque le Prince en mangeant ce gâteau découvre l’anneau, il convoque toutes les jeunes filles des alen­tours. Peau d’ne se présente et le Prince est tout heu­reux d’apprendre que l’anneau lui appartient. Le tableau final nous montre l’heureux couple entouré de tous leurs amis recevant la bénédiction du père de la mariée.

En savoir plus

Annoncé dans Filma n° 6, août 1908 Compte rendu  : M.P.W., 21.11.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 113-114

Date de la publication électronique :13 October 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004