Charlotte Corday  –  Georges Denola  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2434
  • Genre : Scènes historiques
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes historiques
  • Métrage : 245 m dont 219 en couleurs ; 803.6 f.
  • Code télégraphique : Fantôme

RÉSUMÉ

Cette scène est l’évocation très vivante d’une époque qui a toujours pour le public un vif attrait. Charlotte conçoit, dans le silence et la solitude d’une vieille cité normande, le projet de délivrer la France de Marat, qui symbolise à ses yeux le mauvais côté de la Révolution, peut-être aussi pour venger l’arrestation du comte de Belzunce avec lequel nous la voyons liée au début de la pièce par les liens d’une tendre amitié. Elle part, douce et terrible à la fois, arrive à Paris où elle s’élance vers la demeure de Marat. Un instant auparavant, une discussion violente a eu lieu chez l’ami du peuple entre Robespierre, Danton et Marat. Resté seul, Marat se met au bain pour calmer la fièvre qui le consume. Charlotte Corday parvient jusqu’à lui et le frappe. On la saisit, on l’emmène et le dernier tableau représente la scène sanglante de l’échafaud, où Charlotte monte d’un pas ferme, la tête haute.

En savoir plus

Annoncé dans  : P.C.G. n° 88, 15.11.1908

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 6 au 12.11.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 132

Date de la publication électronique :13 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004