Tao (8ème épisode : Haines et amours)  –  Gaston Ravel  –  1923

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 9071
  • Genre : Ciné-roman en 10 épisodes
  • Production :Société des Cinéromans
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Gaston Ravel
  • Interprètes : Joë Hamman (Tao)
    Mary Harald (Soun)
    Andrée Brabant (Raymonde de Sermaize)
    Aïcha (Clair de Lune)
    André Deed (Bilboquet)
    Gaston Norès (Jacques Chauvry)...
  • Scénario :Arnould Galopin d’après son roman paru en feuilleton dans le quotidien ''Le Journal'' du 27.4 au 5.7.1923
  • Adaptation :Gaston Ravel
  • Directeur de la photographie : Albert Cohendy
    Georges Lafont et Willy Faktorovitch
  • Monteur : Jean-Louis Bouquet

Production

  • Production :Société des Cinéromans
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Gaston Ravel
  • Scénario :Arnould Galopin d’après son roman paru en feuilleton dans le quotidien ''Le Journal'' du 27.4 au 5.7.1923
  • Adaptation :Gaston Ravel
  • Interprètes :Joë Hamman (Tao)
    Mary Harald (Soun)
    Andrée Brabant (Raymonde de Sermaize)
    Aïcha (Clair de Lune)
    André Deed (Bilboquet)
    Gaston Norès (Jacques Chauvry)
    Tony Lekain (Baron Markias)

Fiche technique

  • Photographie :Albert Cohendy
    Georges Lafont et Willy Faktorovitch
  • Directeur artistique :Louis Nalpas
  • Monteur :Jean-Louis Bouquet
  • Décors :Exposition coloniale de Marseille

Résumé et notes

  • Genre : Ciné-roman en 10 épisodes
  • Métrage : (655 m)

RÉSUMÉ

Au moment où Sermaize va tirer, une balle lui transperce la main, c’est une patrouille de soldats sénégalais qui intervient. Sermaize réussit, encore une fois, à s’enfuir. La découverte de certaines lettres chez Hersen font naître l’inquiétude chez Chauvry. Soun devient jalouse peu à peu. Elle suit Chauvry à Paris. Là, au cours d’une promenade dans les jardins de Versailles, Tao verse encore un peu plus de poison dans l’âme simple de Soun.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 25

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 22 au 28.6.1923

Note critique : “…Cette histoire a été adroitement renouvelée par le choix des cadres dans lesquels elle se déroule, cadres variés à l’extrême puisqu’ils ont été fournis par la récente Exposition Coloniale de Marseille… Tao est la preuve éloquente de l’illusion que peut jeter en nous un metteur en scène véritablement artiste.” René Jeanne, Le Petit Journal, 4.5.1923

Date de la publication électronique :14 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004