Le Petit chose  –  Hugon / André  –  1923

Fiche générale

  • Numéro de film : 9154
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Films A. Hugon
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Hugon
    André
  • Interprètes : Rieux
    Max de (Daniel Eysette dit le Petit Chose) ; Dalleu
    Gilbert (le père Pierrotte) ; Lanson
    Jean Debucourt (Jacques Eyssette) ; Calmettes
    André (M. Viot
    le surveillant généra) ; Alexiane (Camille Pierrotte) ; Mme Dilly ; Claude Mérelle (Irma Borel) ; Jeanne Bérangère (la fée aux lunettes)
  • Scénario :d’après le roman de Alphonse Daudet (1868)
  • Adaptation :Hugon
    André
  • Directeur de la photographie : Mérobian
    Karémine

Production

  • Production :Films A. Hugon
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Hugon
    André
  • Scénario :d’après le roman de Alphonse Daudet (1868)
  • Adaptation :Hugon
    André
  • Interprètes :Rieux
    Max de (Daniel Eysette dit le Petit Chose) ; Dalleu
    Gilbert (le père Pierrotte) ; Lanson
    Jean Debucourt (Jacques Eyssette) ; Calmettes
    André (M. Viot
    le surveillant généra) ; Alexiane (Camille Pierrotte) ; Mme Dilly ; Claude Mérelle (Irma Borel) ; Jeanne Bérangère (la fée aux lunettes)

Fiche technique

  • Photographie :Mérobian
    Karémine

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (2 740 m)

RÉSUMÉ

Après avoir lutté contre l’inévitable, la famille Eyssette est contrainte de se séparer pour échapper à la ruine totale. Le fils aîné, Jacques, sera secrétaire d’un maniaque, tandis que le cadet, Daniel, sera pion dans un froid collège. Le pauvre garçon entre en fonctions. La séparation lui semble bien pénible, les professeurs en font bientôt leur bouc émissaire. Sa petite taille, son air timide l’ont fait surnommer le “Petit Chose” et les corvées les plus désagréables lui sont toujours destinées. Les élèves non plus ne ménagent pas leurs quolibets au pion. Au milieu de son calvaire, le brave garçon trouve une consolation : la compassion d’une jeune fille inconnue qui travaille chez la concierge du collège. Mais il est bientôt chassé du collège. Il va retrouver son frère à Paris où ils vivent misérablement dans une petite chambre. Cependant Daniel ne désespère pas et voudrait écrire. Alors Jacques qui aime Camille, la fille de Pierrotte, comprend que c’est Daniel qu’aime la jeune fille et, avant sa mort, facilite leurs fiançailles.

En savoir plus

Sujet dans Cinémagazine n° 44, 2.11.1923 L et dans Ciné-Miroir n° 40, 15.12.1923

Sortie : Pathé-Temple, Paris, 7 au 13.12.1923

Présentation corporative : 17/10/1923
Date de la publication électronique :16 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004