Mon oncle Benjamin  –  René Leprince  –  1924

Fiche générale

  • Numéro de film : 9172
  • Genre : Comédie
  • Production :Pathé Consortium Cinéma
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :René Leprince
  • Interprètes : Madeleine Erickson (Mariette)
    Léon Mathot (Benjamin Rathery)
    Charles Lamy (Machecourt)
    Betty Carter (Mme Machecourt)
    Mme de Houx (Arabella)
    Émile Garandet (Dr Minxit)
    André Clairius (Pont Cassé)
    Planès (le vieux sergent)...
  • Scénario :d’après le roman de Claude Tillier (1843)
  • Adaptation :Roger Guillien
  • Directeur de la photographie : Julien Ringel et René Gaveau

Production

  • Production :Pathé Consortium Cinéma
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :René Leprince
  • Scénario :d’après le roman de Claude Tillier (1843)
  • Adaptation :Roger Guillien
  • Interprètes :Madeleine Erickson (Mariette)
    Léon Mathot (Benjamin Rathery)
    Charles Lamy (Machecourt)
    Betty Carter (Mme Machecourt)
    Mme de Houx (Arabella)
    Émile Garandet (Dr Minxit)
    André Clairius (Pont Cassé)
    Planès (le vieux sergent)
    Walter
    Émile Avelot
    Thierry Angély
    Pierre Denolds
    Monclair
    Roby Guichard

Fiche technique

  • Photographie :Julien Ringel et René Gaveau

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : (2 605 m)

RÉSUMÉ

Benjamin Rathery vit au foyer de son beau-frère Machecourt, huissier. Ils ont 6 enfants et ne “roulent pas sur l’or”. Benjamin, malgré son diplôme de médecin est pauvre lui aussi. Indépendant, farceur, il vit heureux dans la médiocrité, buvant sec et se souciant peu de ses créanciers. Sa sœur, Mme Machecourt, voudrait le marier et contrecarrer ainsi le penchant de Benjamin pour Manette, cabaretière dans les environs. Au banquet de la Saint Yves, Benjamin fait la connaissance du père Minxit qui veut lui faire épouser sa fille. Benjamin n’a aucun goût pour celle-ci qui est au surplus amoureuse d’un officier ruiné, M. de Pont-Cassé. Un jour, Benjamin et Pont-Cassé se trouvent nez à nez chez Minxit. Un duel a lieu et Pont-Cassé est vaincu. Le soir même, Mlle Minxit s’enfuit avec Pont-Cassé. Le père Minxit et Benjamin s’élancent à la poursuite des fugitifs. Mais Pont-Cassé qui s’est pris de querelle avec un voyageur a été tué et Arabelle, la fille de Minxit, s’étant élancée pour s’opposer au duel est tombée dans la rivière et en est morte. Vingt ans ont passés. Le vieux Minxit, ayant demandé à Benjamin de lui dire la vérité sur son état de santé et s’entendant répondre qu’il n’en a plus que pour 48 heures, réunit ses fidèles, boit avec eux le “coup de l’étrier”, institue Benjamin son héritier et meurt. Et un jour, alors qu’il rêve tristement sur la tombe de son vieil ami, Benjamin rencontre Manette.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 2 et dans Ciné-Miroir n° 41, 1.1.1924

Sorties : Omnia Pathé, Paris, 11 au 17.1.1924

Eden Cinéma Pathé, Marseille, 3 au 9.2.1924

Note critique : “C’est un film joliment fait, spirituel et qui est parfaitement capable de nous attendrir. M. Léon Mathot possède dans ce film une belle rondeur philosophique. Il est bon homme et prud’homme.” Boisyvon, L’Intransigeant, 12.1.1924

Présentation corporative : Prés7.11.1923
Date de la publication électronique :20 octobre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004