La Loi maudite  –  James W. Horne  –  1924

Fiche générale

  • Titre original : The Forgotten Law (1922)
  • Numéro de film : 9268
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Graf Productions
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :James W. Horne
  • Interprètes : Milton Sills (Richard Jarnette)
    Jack Mulhall (Victor Jarnette)
    Cleo Ridgely (Margaret)
    Alec B. Francis (le juge Kirtley)
    Muriel Dana (Muriel)
    George K. Hollister (Rosalie)
  • Scénario :Joseph Franklin Poland d’après le roman ''Une Madone moderne'' de Caroline Abbot (New York 1906)
  • Directeur de la photographie : John Stumar
  • Chef décorateur : Earl Sibley

Production

  • Titre original : The Forgotten Law (1922)
  • Production :Graf Productions
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :James W. Horne
  • Scénario :Joseph Franklin Poland d’après le roman ''Une Madone moderne'' de Caroline Abbot (New York 1906)
  • Interprètes :Milton Sills (Richard Jarnette)
    Jack Mulhall (Victor Jarnette)
    Cleo Ridgely (Margaret)
    Alec B. Francis (le juge Kirtley)
    Muriel Dana (Muriel)
    George K. Hollister (Rosalie)

Fiche technique

  • Photographie : John Stumar
  • Chef décorateur : Earl Sibley

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 565 m)

RÉSUMÉ

Victor Jarnette, à la suite d’une scène violente avec sa femme, rédige un testament par lequel, s’il meurt le premier, la petite Suzanne sera retirée à sa mère et confiée à son frère Richard Jarnette. Il meurt tragiquement. Suzanne est donc retirée à sa mère et confiée à Richard. Ce dernier croit que son frère a été assassiné par sa femme. Mais à quelque temps de là, il apprend la vérité. Son frère a été assassiné par une de ses anciennes maitresses. Celle-ci, avant de mourir, a confessé la vérité. Alors Richard rend l’enfant à sa mère qu’il finira par épouser peu après.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 32 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 268

Note critique : “An excellent domestic problem drama ; the direction and acting average high, the story is a vital and absorbing one, suspense is well kept up and the photography is unusually clear and well defined.” Harrison’s Reports, 28.10.1922

Présentation corporative : 11.6.1924
Date de la publication électronique :26 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004