La Cité foudroyée  –  Luitz-Morat  –  1924

Fiche générale

  • Numéro de film : 9270
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Les Films de France
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Luitz-Morat
  • Interprètes : Jeanne Maguenat (Huguette)
    Simone Judic (la bonne)
    Daniel Mendaille (Richard Gallée)
    Armand Morins (Baron de Vrécourt)
    Alexis Ghasne (Hans Steinberg)
    Lucien Cazalis (Grosset)
    Émilien Richaud (Cuivredasse)
    le boxeur Journée (Battling Martel)
  • Scénario :Jean-Louis Bouquet
  • Directeur de la photographie : Frank Daniau-Johnston
  • Chef décorateur : Robert Gys

Production

  • Production :Les Films de France
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Luitz-Morat
  • Scénario :Jean-Louis Bouquet
  • Interprètes :Jeanne Maguenat (Huguette)
    Simone Judic (la bonne)
    Daniel Mendaille (Richard Gallée)
    Armand Morins (Baron de Vrécourt)
    Alexis Ghasne (Hans Steinberg)
    Lucien Cazalis (Grosset)
    Émilien Richaud (Cuivredasse)
    le boxeur Journée (Battling Martel)

Fiche technique

  • Photographie :Frank Daniau-Johnston
  • Trucages :Robert Gys
  • Chef décorateur :Robert Gys

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 800 m)

RÉSUMÉ

Richard Gallée est un savant pauvre et inconnu. Il aime sa cousine Huguette de qui il est payé de retour, mais le père d’Huguette, M. de Vrecourt est ruiné et il cherche un gendre riche qui pourrait le remettre à flots. Trois autres soupirants d’Huguette sont pour lui plus intéressants que Richard Gallée. Richard, enfermé dans un pavillon de la propriété des Vercourt, s’enferme donc et travaille d’arrache pied à une œuvre mystérieuse. Un jour, Huguette, effrayée de voir son cousin s’abîmer dans ce travail mystérieux pénètre dans le bureau de Richard et fait s’envoler des papiers. Richard, se met à la poursuite de ces précieux papiers et fait la connaissance d’un homme mystérieux qui habite une propriété voisine. En effet, quelques feuillets s’étant envolés dans cette propriété, Richard était venu les y rechercher. Et ce “méchant” homme fait parler le savant qui lui parle d’une machine capable de capter la foudre et que l’on peut utiliser de la façon qu’il plaira. Sur le carnet de Richard, cependant, une phrase terrible était inscrite : “Ceci est ma confession. Je suis le plus grand criminel de tous les temps ; par haine et par lucre, je vais anéantir une des plus grandes villes du monde.” Et dans les journeaux de décembre 1930 était annoncé qu’un homme réclamait une somme fabuleuse sinon il détruirait Paris. C’est ce qui se passe et nous voyons s’écrouler la Tour Eiffel, la Madeleine et autres monuments. Mais tout cela n’est qu’imagination. Ce n’était qu’un hardi roman d’anticipation dont le “méchant homme”, en réalité un éditeur strasbourgeois, s’était fait l’éditeur. Ce qui procure la richesse à Richard Gallée qui peut ainsi épouser Huguette.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Programme n° 49 et dans Ciné-Miroir n° 63, 1.12.1924

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 5 au 11.12.1924

Présentation corporative : 29.10.1924
  • Localisation des copies : Copie conservée chez Pathé.
Date de la publication électronique :27 octobre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004