Les Galons du Brigadier  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2548
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Alexandre Claudius Arquillière
  • Scénario :Brada

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Scénario :Brada
  • Interprètes :Alexandre Claudius Arquillière

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 230 m ; 754.4 f.
  • Code télégraphique : Forain

RÉSUMÉ

Un groupe d’agents de police sort du casernement dans lequel la femme de l’un d’eux est assise avec sa petite famille. Un vieux vagabond arrive et elle, avec bon cœur, lui donne à manger. Puis elle sort se promener avec ses enfants et, passant sur la route, elle retrouve le même vagabond qui vient d’être attaqué par un autre chemineau qui lui a volé la nourriture et l’a abandonné blessé. La femme appelle la police qui se met à la recherche du coupable qu’elle retrouve dans un champ dévorant les aliments qu’il vient de dérober. Mais au moment de l’arrêter, il se saisit d’une faucille et blesse l’un des sergents de ville, le mari de la jeune femme précisément. Il est arrêté et emmené. En passant dans la cour où la femme travaille, celle-ci reconnaît l’un de ses anciens amoureux. Elle se sent responsable de son arrestation. La nuit, elle lit quelques-unes des lettres de cet homme et se souvient avec émotion de leur aventure. Elle prend une lime parmi les outils de son mari et un peu d’argent et va vers la prison où le malheureux est enfermé. Par un trou de la porte, elle glisse la lime et l’argent et revient se coucher. L’homme réussit à s’enfuir abandonnant la lime sur le sol. Le matin, l’on découvre la fuite du prisonnier. Parmi les agents de police accourus, le mari reconnaît sa lime. Il retourne chez lui et accuse sa femme. Celle-ci, alors, ayant la conscience tranquille, lui donne un re­volver et lui dit de tirer s’il la croit coupable. Puis elle lui fait voir les lettres. À ce moment, quelques agents entrent avec les galons de brigadier qu’il a bien gagné par sa bravoure. Une fois seuls à nouveau, l’homme prend sa femme dans ses bras et lui assure qu’il croit à sa fidélité.

En savoir plus

Compte rendu  : M.P.W., 16.1.1909

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 17.10.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 139

Date de la publication électronique :13 October 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004