Jocaste  –  Gaston Ravel  –  1925

Fiche générale

  • Numéro de film : 9393
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Les Films de France
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Gaston Ravel
  • Interprètes : Sandra Milowanoff (Hélène Haviland)
    Claude Mérelle (Jocaste)
    Gabriel Signoret (Martin Haviland)
    Abel Taride (Fellaire de Sizac)
    Henri Fabert (le docteur Groult)
    Thomy Bourdelle (le docteur Longuemare)
    Jean Forest (Georges Haviland)
  • Scénario :d’après le roman éponyme de Anatole France (1879) et la pièce de Sophocle Œdipe Roi (430 avant J.C.)
  • Adaptation :Gaston Ravel
  • Directeur de la photographie : Henri Stucker et Georges Lafont
  • Chef décorateur : Tony Lekain

Production

  • Production :Les Films de France
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Gaston Ravel
  • Scénario :d’après le roman éponyme de Anatole France (1879) et la pièce de Sophocle Œdipe Roi (430 avant J.C.)
  • Adaptation :Gaston Ravel
  • Interprètes :Sandra Milowanoff (Hélène Haviland)
    Claude Mérelle (Jocaste)
    Gabriel Signoret (Martin Haviland)
    Abel Taride (Fellaire de Sizac)
    Henri Fabert (le docteur Groult)
    Thomy Bourdelle (le docteur Longuemare)
    Jean Forest (Georges Haviland)

Fiche technique

  • Photographie :Henri Stucker et Georges Lafont
  • Chef décorateur :Tony Lekain

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (2 300 m environ)

RÉSUMÉ

Martin Haviland, un anglais de Liverpool qui vit à Paris depuis de nombreuses années est à la recherche d’un nommé Samuel Ewart, le fils de celui qui a sauvé la famille Haviland de la ruine. Fellaire de Sizac, vieil hobereau ruiné qui a lu un avis dans la presse décide de marier sa fille Hélène au richissime anglais. Et tout d’abord, il propose à Haviland de retrouver ce Samuel. À la même heure, Hélène dit au revoir à René Longuemarre, un jeune chirurgien militaire. Peu après, Haviland demande la jeune fille en mariage. Hélène, la mort dans l’âme, accepte. Cependant, l’intendant de Havilland, Groult, avec l’aide du père Reuline un vieux brocanteur décide de trouver un faux Ewart. Peu après, alors que Longuemarre réapparaît, Hélène constate que Groult est en train d’empoisonner lentement son mari. Elle n’ose rien dire. Son mari meurt. Affolée, alors que son neveu lui parle du drame de Sophocle, elle sort et va se pendre dans un établissement de bains.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Journal n° 51 et dans Ciné-Miroir n° 45, 1.6.1925

Note critique : “Les trésors de style qu’Anatole France répandit dans ses pages ont été fidèlement utilisés par Gaston Ravel dans les images qu’il créa. D’une composition sobre, Jocaste à l’écran atteint à la beauté du drame antique dont s’inspira le doux M. Bergeret. Sandra Milowanoff qui semble porter à elle seule le poids de l’action, joue le rôle d’Hélène en grande artiste.” Georges Roche, Le Matin, 19.2.1926

Date de la publication électronique :28 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004