Express de minuit (L’)  –  George William Hill  –  1925

Fiche générale

  • Titre original : The Midnight Express (1924)
  • Numéro de film : 9426
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Columbia Pictures
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :George William Hill
  • Interprètes : Edwin Booth Tilton (James Travers)
    Elaine Hammerstein (Mary Travers)
    William Haines (Jack Oakes)
    George Nichols (John Oakes)
    Pat Harmon (Bill Mac Gee)
  • Scénario :George W. Hill d’après un mélodrame du même titre

Production

  • Titre original : The Midnight Express (1924)
  • Production : Columbia Pictures
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur : George William Hill
  • Scénario : George W. Hill d’après un mélodrame du même titre
  • Interprètes : Edwin Booth Tilton (James Travers)
    Elaine Hammerstein (Mary Travers)
    William Haines (Jack Oakes)
    George Nichols (John Oakes)
    Pat Harmon (Bill Mac Gee)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 790 m)

RÉSUMÉ

James Travers était mécanicien chef de l’Express de Minuit, le train le plus rapide de la Cie Pacific Railway. Chaque soir, laissant sa fille Mary à la maison, il prenait place sur la colossale machine. Un soir, le Président de la Compagnie, John Oakes prend le train. Dans le même train voyage également un forçat Bill Mac Gee surnommé “Bouche Close” qui regagne le pénitencier de Santa Alvelete sous la surveillance d’un gardien. À San Francisco, Robert, le fils de John à qui son père vient de supprimer ses subsides décide de travailler. Il quitte la maison paternelle et devient tout d’abord simple ouvrier dans la Pacific Railway sous le nom de Jack Smith. Peu après, il contribue à l’arrestation de Mac Gee et sauve Mary, la fille de James Travers. Il en tombe amoureux. Il devient mécanicien. Il fréquente la maison des Travers et il est devenu le fiancé de Mary. Le père, qui a fait surveiller son fils, a appris cette intrigue et rend visite à la jeune fille qu’il prend pour une intrigante. Il se fait fièrement rembarrer et repart ayant acquis la conviction que Mary aime sincèrement son fils. Celui-ci hélas a un accident malheureux et cause la mort d’un camarade. Il choisit de s’exiler en pleine montagne dans un poste éloigné, à Granite. Là, il est redevenu un simple aide-surveillant. Un soir, son chef part pour Summit la station suivante pour y jouer aux cartes. Cependant, Mary a décidé de rejoindre son fiancé. À minuit, l’express arrive à Boulder au bas de la pente qui doit le mener à Granite puis à Summit. Au même moment, un train de marchandises long de 105 wagons quitte Granite pour Summit. Mac Gee qui s’est évadé du pénitencier ayant appris que Jack était à Granite décide de s’y rendre. Il entre dans la cabane de la station avide de vengeance et une dure bataille s’engage. Mais pendant ce temps, une rupture d’attelage fait qu’une partie du train de marchandise empli d’essence dévale vers Granite. La lutte entre Jack et Mac Gee empêche le jeune homme d’intervenir. Enfin, Jack avec un bras cassé réussit à terrasser le bandit puis se traînant, il place un sabot sur la voie afin que les wagons fous déraillent et aillent s’écraser dans le ravin puis il s’avance vers l’Express et réussit par ses signaux à le faire stopper.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Journal n° 35, 30.10.1925 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 509

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 30.10 au 5.11.1925

Présentation corporative : 16.9.1925
Date de la publication électronique : 30 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004