La Course du flambeau  –  Luitz-Morat  –  1925

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 9411
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Les Films de France
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Luitz-Morat
  • Interprètes : Germaine Dermoz (Sabine Revel)
    Berthe Jalabert (Mme Fontenais
    la grand-mère)
    Josyane (Marie-Jeanne)
    Mado Minty
    Harry Krimer (Didier Maravon)...
  • Scénario :d’après la pièce de Paul Hervieu (Théâtre du Vaudeville
    Paris
    17.4.1901)
  • Directeur de la photographie : Frank Daniau-Johnston et Karémine Mérobian

Production

  • Production :Les Films de France
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Luitz-Morat
  • Scénario :d’après la pièce de Paul Hervieu (Théâtre du Vaudeville
    Paris
    17.4.1901)
  • Interprètes :Germaine Dermoz (Sabine Revel)
    Berthe Jalabert (Mme Fontenais
    la grand-mère)
    Josyane (Marie-Jeanne)
    Mado Minty
    Harry Krimer (Didier Maravon)
    Daniel Mendaille (Stangy)
    Maurice Schutz
    André Marnay
    Alexis Ghasne

Fiche technique

  • Photographie :Frank Daniau-Johnston et Karémine Mérobian
  • Assistant réalisateur :Maurice Mariaud

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique

RÉSUMÉ

Sabine Revel, veuve depuis longtemps, sa mère Mme Fontenais et sa fille Marie-Jeanne se sont installées dans une station de sport d’hiver dans les Alpes. La santé de Mme Fontenais est très délicate. Marie Jeanne est tombée amoureuse d’un jeune homme Didier Maravon qui vient d’acheter une affaire qu’on lui a dit prospère. À la fête de la Fée des Neiges, Marie-Jeanne apprend à sa mère qu’elle va épouser Didier. Cependant, la bonne foi de Didier a été trompée. Il est acculé à la ruine et au déshonneur. Marie-Jeanne vient supplier sa mère de les aider mais Sabine n’a pas d’argent. Sa mère refuse d’aider sa petite fille. Marie-Jeanne décide sa mère d’écrire à un certain Stangy que Sabine avait refusé d’épouser. Mais aucune réponse n’étant parvenue, Sabine s’empare des titres de sa mère mais en vain. Marie Jeanne tombe malade et tout le monde repart à la montagne. Didier arrive peu après avec Stangy qui a accepté de l’aider. Mais comme il a fondé un foyer il ne peut plus épouser celle qu’il a aimé. Didier et Marie Jeanne s’expatrient. Peu après, Mme Fontaine meurt et Sabine reste seule.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Journal n° 36, 6.11.1925

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 20 au 26.11.1925

Notes critiques : “Bellissima la messa in scena e accurata la fotografia, specie nella visioni dei paessaggi alpini. Germaine Dermoz è stata interprete intelligente” La Rivista Cinematografica n° 8.1926 (Cité par V. Martinelli)

“Luitz-Morat excelle à composer les scènes émouvantes et quelques unes d’entre elles furent enchâssées par lui dans La Course du Flambeau avec un rare bonheur. Sans tomber dans le piège facile qu’aurait été l’exacte copie du théâtre il a, sans s’écarter du sujet, réalisé une œuvre essentiellement visuelle et choisit d’élégants décors, s’accordant harmonieusement à la grandeur du conflit psychologique qu’il voulait adapter. Germaine Dermoz, fine et sensible, a joué son rôle en tragédienne de bonne école.” Jean Gallois, Le Matin, 20.11.1925

Présentation corporative : 23.9.1925
Date de la publication électronique :30 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004