Le Phare qui s’éteint  –  Malcolm St Clair  –  1925

Fiche générale

  • Titre original : The Lighthouse by the Sea (1924)
  • Numéro de film : 9420
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Warner Brothers Pictures
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Malcolm St Clair
  • Interprètes : le chien Rin-Tin-Tin
    Louise Fazenda (Mildred Gale)
    William Collier Jr (Bob)
    Charles Hill Mailes (Caleb Gale)
    Douglas Gerrard (Edward Cavanna)
    Matthew Betz (Joe Dagget)
  • Scénario :Darryl Francis Zanuck d’après la pièce éponyme de Owen Davis (1920)
  • Directeur de la photographie : Lyman Broening

Production

  • Titre original : The Lighthouse by the Sea (1924)
  • Production :Warner Brothers Pictures
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Malcolm St Clair
  • Scénario :Darryl Francis Zanuck d’après la pièce éponyme de Owen Davis (1920)
  • Interprètes :le chien Rin-Tin-Tin
    Louise Fazenda (Mildred Gale)
    William Collier Jr (Bob)
    Charles Hill Mailes (Caleb Gale)
    Douglas Gerrard (Edward Cavanna)
    Matthew Betz (Joe Dagget)

Fiche technique

  • Photographie :Lyman Broening

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (2 070 m)

RÉSUMÉ

Un phare assure la surveillance de la côte entre Boston et Halifax. Le vieux Galeb Gale en est le gardien depuis 30 ans. Mais il est devenu aveugle et c’est sa fille Mildred qui assure le service. La marine et la douane, devant l’audace des fraudeurs et des contrebandiers, ont décidé une action. Pour cela, il leur faut le concours de Galeb. Des inspecteurs des douanes viennent le voir et le vieux, guidé par sa fille, les reçoit et agit comme s’il y voyait. Mildred décide alors de s’adjoindre un aide et elle se rend au village. Au cabaret, elle est en butte au patron qui est en même temps le chef des contrebandiers. En repartant, elle aide un chien a sauver son maître échoué sur les rochers. Bob accepte en connaissance de cause d’aider Galeb et Mildred. Un complice des bandits vient au phare et annonce aux deux hommes que Mildred est blessée et qu’elle les réclame. À peine dehors, Bob est attaqué, ligoté et enfermé dans une pièce avec son chien. Puis les contrebandiers précipitent le vieil homme dans les escaliers et éteignent le phare. Cependant le chien Rin-Tin-Tin réussit à ronger les liens de son maître qui se bat alors contre Dagget. L’intelligent animal réussit à rallumer le phare avec une étoupe enflammée et toute la bande est mise sous les verrous.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Journal n° 40, 4.12.1925 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 434

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 10 au 15.11.1925

Note critique : “A first-rate melodrama ; it is packed full of deep human appeal, fast and suspensive action and many exciting thrills.” Harrison’s Reports, 3.1.1925

Présentation corporative : 14.10.1925
Date de la publication électronique :30 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004