Le Roman d’un comédien  –  Karl Grüne  –  1927

Fiche générale

  • Titre original : Komödianten (1924)
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Stern-Film
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Karl Grüne
  • Interprètes : Lya de Putti (Adelina)
    Eugen Klöpfer (Alexandre Féral)
    Owen Gorin
    Victor Schwanneke
    Hermann Picha
    Jaro Fürth
    Ferry Sikla
    Fritz Rasp
  • Scénario :Felix Salten
  • Directeur de la photographie : Karl Hasselmann
  • Compositeur de la musique : Willi Schmidt-Gentner
  • Chef décorateur : Karl Görge et Erich Zander
  • Costumier : Ali Hubert

Production

  • Titre original : Komödianten (1924)
  • Production :Stern-Film
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Karl Grüne
  • Scénario :Felix Salten
  • Interprètes :Lya de Putti (Adelina)
    Eugen Klöpfer (Alexandre Féral)
    Owen Gorin
    Victor Schwanneke
    Hermann Picha
    Jaro Fürth
    Ferry Sikla
    Fritz Rasp

Fiche technique

  • Photographie :Karl Hasselmann
  • Compositeur de la musique :Willi Schmidt-Gentner
  • Chef décorateur :Karl Görge et Erich Zander
  • Costumier :Ali Hubert

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique

RÉSUMÉ

Le grand acteur Alexandre Féral part prendre quelque repos. Mais en cours de route, il est victime d’un accident de chemin de fer. Relevé blessé, il est transporté dans une auberge de village où s’abrite une pitoyable troupe de comédiens ambulants. Ceux-ci le soignent avec dévouement. Guéri, Féral, pour les remercier, tiendra le rôle principal d’une pièce de leur répertoire. Le grand comédien a distingué le talent d’Adelina une jolie jeune fille. Il s’en éprend et l’emmène avec lui. Après avoir perfectionné son talent, il la fait débuter à ses côtés au Grand Theâtre puis l’épouse malgré la différence d’âge. Mais un jour Adelina rencontre un jeune homme de son âge et devient sa maîtresse. Féral les surprend et c’est la rupture. Le vieux comédien en souffre à tel point qu’il tente un soir de la tuer en pleine scène. On l’arrête et il est condamné. A sa sortie de prison, il est rejeté de partout. Il retrouve un modeste emploi dans la troupe de comédiens errants qu’il a secourue jadis. Le hasard remettra en présence Adelina et Féral. Elle a un mouvement de pitié mais lui s’éloignera fièrement.

En savoir plus

Sujet dans la critique de Ph. Charlot dans Le Matin du 27.5.1927

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 13 au 19.5.1927

Date de la publication électronique :30 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004