Un homme sans conscience  –  James Flood  –  1926

Fiche générale

  • Titre original : The Man Without a Conscience (1925)
  • Numéro de film : 9469
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Warner Brothers Pictures
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :James Flood
  • Interprètes : Willard Louis (Amos Mason)
    Irene Rich (Shirley Graves)
    June Marlowe (Anne Stermann)
    John Patrick (Douglas White)
    Robert Agnew (James Warren)
    Helen Dunbar (Mme Rowen Graves)
  • Scénario :Hope Loring et Louis Duryea Lighton d'après une histoire de Max Kretzer

Production

  • Titre original : The Man Without a Conscience (1925)
  • Production :Warner Brothers Pictures
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :James Flood
  • Scénario :Hope Loring et Louis Duryea Lighton d'après une histoire de Max Kretzer
  • Interprètes :Willard Louis (Amos Mason)
    Irene Rich (Shirley Graves)
    June Marlowe (Anne Stermann)
    John Patrick (Douglas White)
    Robert Agnew (James Warren)
    Helen Dunbar (Mme Rowen Graves)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (2 000 m)

RÉSUMÉ

Dans le train qui les emmène à New York, Amos Mason ne prête aucune attention à sa fiancée Anne Stermann qui est intriguée par un homme qui se tourne parfois vers elle. En fait, ce garçon, architecte débutant venait de la dessiner ainsi qu'un projet de villa. Amos, après avoir vu le dessin, l'engage pour construire cette villa. À New York, Amos devient Richard A. Mason. Après avoir rencontré Mme Rowen Graves et sa fille Shirley, il décide que celle-ci sera sa femme. Par un grossier subterfuge, il rompt avec Anne qui retrouve un emploi chez le jeune architecte. Shirley qui s'était entichée du jeune lord Douglas White refuse tout d'abord d'épouser Mason. Mais sa mère lui impose ce mariage car elle croit Mason fort riche. Mason décide de construire une cité et pour ce, fait appel au jeune architecte qui entre temps a épousé Anne. Or, un jour, Anne rencontre Shirley et comprend tout. Peu après, Shirley tombe malade. Une épidémie de fièvre typhoïde s'étant déclarée dans le lotissement, la police arrête Mason qui alors demande à Anne de s'occuper de son fils si jamais Shirley venait à mourir.

En savoir plus

Sujet dans Pathé-Journal n° 54, 12.3.1926 et dans Catalogue de l’A.F.I., p. 488

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 30.7 au 5.8.1926

Note critique : “To feature a villain throughout a pictures, showing him reformed only in the closing scene, is indeed a piece of folly… There is nothing in the picture that stands out.” Harrison's Reports, 7.3.1925

Date de la publication électronique :03 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004