Juif errant (Le) (Prologue)  –  Luitz-Morat  –  1926

Fiche générale

  • Genre : Ciné-roman en 5 épisodes et un prologue
  • Production :Société des Cinéromans
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Luitz-Morat
  • Interprètes : Mérelle
    Claude (Baronne de St Dizier) ; Helbling
    Jeanne (Adrienne de Cardonville) ; Delmas
    Suzanne (la Mayeux) ; Barbier-Krauss
    Charlotte (Françoise) ; Simone Mareuil (Céphise)
    Jane Méa (Mme Grivois)
    Dora
    Génia (Rebecca) ; Hiss...
  • Scénario :d'après le roman-feuilleton de Eugène Sue (1848)
  • Directeur de la photographie : Aubourdier
    Raoul ; Mérobian...

Production

  • Production :Société des Cinéromans
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Luitz-Morat
  • Scénario :d'après le roman-feuilleton de Eugène Sue (1848)
  • Interprètes :Mérelle
    Claude (Baronne de St Dizier) ; Helbling
    Jeanne (Adrienne de Cardonville) ; Delmas
    Suzanne (la Mayeux) ; Barbier-Krauss
    Charlotte (Françoise) ; Simone Mareuil (Céphise)
    Jane Méa (Mme Grivois)
    Dora
    Génia (Rebecca) ; Hiss
    Suzy (Rose) ; Pen
    Janine (Blanche) ; Gabrio
    Gabriel (Dagobert) ; Schutz
    Maurice (d'Agrigny) ; de Pedrelli
    Silvio (Djalma) ; Candé
    Adolphe (Dr Baleinier) ; Devalde
    Jean (l'abbé Gabriel) ; Artaud
    Antonin (Gringalet) ; Marnay
    André (Ashaverus) ; Chennevières
    Raoul (Eleazar) ; Peyrière
    Jean (le Christ et Rennepont) ; Fournez-Goffard (Rodin) ; Bernier
    Georges (Couche-tout-nu) ; Allibert
    Louis (Agricol) ; Mailly
    Fernand (Morock)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Aubourdier
    Raoul ; Mérobian
    Karémine ; Reybas
    André ; Daret
    Georges ; Arnou
    Maurice

Résumé et notes

  • Genre : Ciné-roman en 5 épisodes et un prologue
  • Métrage : (9 600 mètres environ au total; Prologue : 941 m)

RÉSUMÉ

Le savetier Ashavérus empêche sa femme de donner à boire à Jésus qui, portant sa croix, monte au calvaire et dit au condamné “Marche”, ce à quoi Jésus lui répond : “C'est toi qui marchera jusqu'à la consommation des siècles”. Ce destin est le symbole de la race juive condamnée à la dispersion. Par une nuit d'hiver, au XVIIIe siècle, Rebecca, son mari le français Marius Rennepont se réfugient chez Eleazar, le père de Rebecca dans le ghetto de Varsovie. Il est poursuivi par des assassins à la solde d'une puissante société secrète Les Ardents. Le lendemain, un pogrom éclate. Rennepont est tué. Rebecca, elle aussi, est assassinée alors qu'elle s'enfuyait. Mais son enfant et un mystérieux coffret sont recueillis par un non moins mystérieux voyageur.

En savoir plus

Sujet complet dans Ciné de France n° 10, 24.12.1926 (n°spécial consacré au Juif errant) Note : Le métrage des épisodes a pu être relativement établi grâce aux données des fichiers conservés à la Cinémathèque Française, la copie présentée en 1996 au Festival de Bologne ne présentant que 4 épisodes sur cinq. Sortie : Omnia Pathé, Paris, 24 au 30.12.1926 Note critique : “È un film dal soggetto alquanto complicato ed illogico. L'interpretazione è poco risentita, gli unici attori che si sono discretamente comportati sono il grantiere, la gobba, il padre Gabriele, il presidente e il segretario degli “Ardenti”.” Kines n° 11/1928 (cité par V. Martinelli)

Présentation corporative : 08/12/1926
  • Sortie : 24-30/12/1926
Date de la publication électronique :03 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004