La Petite bonne du palace  –  Mercanton / Louis  –  1927

Fiche générale

  • Genre : Comédie
  • Production :Les films Mercanton
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Mercanton
    Louis
  • Interprètes : Balfour
    Betty (Betty) ; Sibley
    Lucy (Mme Catchpole) ; Tripod
    Irène (une pensionnaire) ; Terof-Clairval
    Janine (la gouvernante) ; Roanne
    André (Richard Dalroy) ; Wright
    Fred (Professeur Potrefax) ; Baron fils (Signor Ferraro) ; Decœur
    Albert (le maître d’hôtel) ; Leridon...
  • Scénario :Wright
    Fred ; Mercanton
    Louis (d’après le roman Cinders)
  • Directeur de la photographie : Strong
    Wladimir ; Percy...

Production

  • Production :Les films Mercanton
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Mercanton
    Louis
  • Scénario :Wright
    Fred ; Mercanton
    Louis (d’après le roman Cinders)
  • Interprètes :Balfour
    Betty (Betty) ; Sibley
    Lucy (Mme Catchpole) ; Tripod
    Irène (une pensionnaire) ; Terof-Clairval
    Janine (la gouvernante) ; Roanne
    André (Richard Dalroy) ; Wright
    Fred (Professeur Potrefax) ; Baron fils (Signor Ferraro) ; Decœur
    Albert (le maître d’hôtel) ; Leridon
    Louis (le chef) ; Mercanton
    Jean (le groom) ; Bernier
    Georges (le plongeur) ; Chambéry
    Ernest (le valet de chambre)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Strong
    Wladimir ; Percy
    Strong
  • Assistant réalisateur :Numa
    Marcel ; Bernier
    Georges ; Cullen
    Robert

Résumé et notes

  • Genre : Comédie

RÉSUMÉ

Le savant entomologiste Potrefax se trouve hériter dans des circonstances absolument indépendantes de sa volonté, d’une immense fortune et d’un palace sur la Côte d’Azur. Il quitte donc le modeste “Family-House” de Londres où il élevait jalousement des coléoptères pour sa nouvelle propriété et il emmène avec lui la petite servante Betty qui lui a toujours témoigné une profonde admiration et le plus fidèle dévouement. Arrivé dans son Palace, Potrefax est ridiculisé par tous à cause de son amour pour les bestioles et insectes rares. Le gérant de l’hôtel, Ferraro le grise et après l’avoir photographié veut le faire chanter s’il ne lui vend pas le Palace pour une bouchée de pain. Mais Betty aidée par le jeune Richard Dalroy le véritable héritier devenu comptable dans l’établissement réussissent à empêcher la vente. Ferraro tentera en vain de soulever les employés de l’hôtel. Peu après, Betty et Richard se marient.

En savoir plus

Sujet dans Hebdo-Film n° 45, 6.11.1926 et dans Ciné-Miroir n° 113, 1.1.1927 Sortie : Omnia Pathé, Paris, 21 au 27.1.1927 Note critique : “Le scénario de La petite bonne du palace a pour premier mérite de contenir un rôle convenant exactement au tempérament de Betty Balfour, mais il n’a pas que ce mérite là : il est alerte et “bon enfant” et ses péripéties tour à tour comiques et sentimentales sont ingénieusement combinées de manière à nous acheminer vers un dénouement satisfaisant quoique un peu trop prévu.” René Jeanne, Le Petit Journal, 6.5.1927

Présentation corporative : 05/11/1926
  • Sortie : 21-27/01/1927
Date de la publication électronique :03 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004