Belphégor (3ème chapitre : Le Fantôme noir)  –  Desfontaines / Henri  –  1927

Fiche générale

  • Genre : Ciné-roman en 4 chapitres
  • Production :Société des Cinéromans
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Desfontaines
    Henri
  • Interprètes : Vautier
    Élmire (Simone Desroches) ; Brindeau
    Jeanne (Elsa Bergen) ; Tissot
    Alice (Baronne Papillon) ; Verly
    Michelle (Colette Barjac) ; Lefeuvrier
    Anna (Marie-Jeanne Cautrais) ; Bérangère
    Jeanne ; Montalet
    Simone ; Navarre...
  • Scénario :Bernède
    Arthur (d’après son ciné-roman publié dans Le Petit Parisien du 28.1 au 30.3.1927)
  • Directeur de la photographie : Ringel
    Julien ; Reybas...
  • Chef décorateur : Périer
    Jean

Production

  • Production :Société des Cinéromans
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Desfontaines
    Henri
  • Scénario :Bernède
    Arthur (d’après son ciné-roman publié dans Le Petit Parisien du 28.1 au 30.3.1927)
  • Interprètes :Vautier
    Élmire (Simone Desroches) ; Brindeau
    Jeanne (Elsa Bergen) ; Tissot
    Alice (Baronne Papillon) ; Verly
    Michelle (Colette Barjac) ; Lefeuvrier
    Anna (Marie-Jeanne Cautrais) ; Bérangère
    Jeanne ; Montalet
    Simone ; Navarre
    René (Chantecoq) ; Dalsace
    Lucien (Bellegarde) ; Missirio
    Gennica (Maurice de Thouars) ; Paulais
    Georges (Ménardier) ; Terrore
    César-Tullio ; Mayer
    Albert ; Richaud
    Émilien (baron Papillon) ; Redelsperger
    Nicolas ; Volbert
    André (Chef de la Sûreté)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Ringel
    Julien ; Reybas
    André ; Arnou
    Maurice ; Le Febvre
    Robert
  • Directeur artistique :Nalpas
    Louis
  • Chef décorateur :Périer
    Jean
  • Assistant réalisateur :Vinter
    Georges (dit Nick Winter) ; Margueritte
    Jean-Victor

Résumé et notes

  • Genre : Ciné-roman en 4 chapitres
  • Métrage : (6 004 mètres au total; 3ème chapitre: 1 555 m)

RÉSUMÉ

Belphégor s’empare alors de l’appareil que vient de lui apporter le bossu puis il s’éloigne vers la salle des Dieux Barbares où sont cachés Ménardier et ses agents. Il débouche le tube du mystérieux appareil et peu après, une légère vapeur se répand dans la salle. Un à un, les trois policiers s’écroulent endormis. Belphégor alors appelle ses complices et à eux trois, ils déplacent le socle de la statue de Belphégor. Une dalle apparaît sur laquelle est sculptée une fleur de lys. Belphégor appuie sur une partie de celle-ci. La dalle bascule et découvre une cavité dans laquelle se trouve un coffre ancien lequel est emporté dans la crypte par les trois hommes. Une heure après, le bossu se livre chez Bellegarde a un mystérieux travail. Ménardier quant à lui perquisitionne chez Bellegarde et y “découvre” les preuves que le journaliste est le fantôme du Louvre. Chantecoq alors déguise Bellegarde en il signore Cantarelli, conservateur de musée italien. Ménardier leur apporte la “preuve” que Bellegarde est le coupable : une ferrure semblable à celle que Chantecoq a trouvé au Louvre et un grimoire écrit par Cosme Ruggieri l’astrologue de la reine Catherine de Medicis. Le soir même, Bellegarde apprend que Simone Desroches est morte. Il se rend chez elle au risque de se faire arrêter.

En savoir plus

Note : le métrage des chapitres provient de la copie restaurée par la Cinémathèque Française. Sujet dans Ciné de France n° 19, 25.2.1927 Sortie : Omnia Pathé, Paris, 25.2 au 3.3.1927

Présentation corporative : 19/01/1927
  • Sortie : 25/02-03/03/1927
Date de la publication électronique :03 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004