Un pari tragique  –  1914

Fiche générale

Affiche
  • Titre original : non repéré
  • Numéro de film : 6513
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Le Film Russe
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Titre original : non repéré
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Le Film Russe
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (330 m)
  • Code télégraphique : Subalterne

RÉSUMÉ

Le journaliste Gorsky aime Eveline, la fille du riche propriétaire Donskey, que ses parents ne veulent marier qu’à un riche parti. Gorsky, qui est pauvre, vient d’apprendre le veto des parents d’Eveline, au cours d’une soirée chez le boyard Patocky. Audessert, la conversation vient à tomber sur l’horreur de la solitude. Les esprits s’échauffent. On discute. Le boyard Patocky émet l’opinion que nul homme au monde ne pourrait supporter une année de réclusion absolue et propose 500 000 roubles à qui en tiendra le pari. Gorsky, dans l’espoir d’épouser Eveline, accepte l’offre originale du millionnaire. On l’enferme dans une cellule close où, par un guichet, lui parviendra sa nourriture journalière. Une année s’écoule. Gorsky connaît l’angoisse de vivre seul, des jours désespérément mornes et des nuits peuplées de fantômes et de vagues terreurs. Il est devenu à demi-fou, et, pour échapper à la tentation d’appeler, il coupe le fil de la sonnerie qui seule, le relie aumonde vivant.L’heure de la libération va enfin sonner, lorsqu’une nouvelle terrifiante accable Patocky : une dépêche lui annonce l’engloutissement de son immense fortune; seuls 500 000 roubles sont sauvés de la débâcle.Affolé, Patocky vient demander à Gorsky de renoncer à l’enjeu du pari qui, à présent, représente toute sa fortune et, devant le refus du journaliste, il saisit un couteau et le poignarde. Une heure reste à s’écouler avant l’expiration de l’année. Dans une heure, Gorsky aurait gagné son pari. Le meurtrier appuie le doigt sur la sonnerie, pour faire croire à un appel désespéré du reclus. Mais, comme on le sait, le fil est coupé et Patocky, une heure plus tard, convaincu du meurtre du malheureux Gorsky, doit rendre compte de son crime.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°294, 11.4.1914

Sujet dans le Bulletin Pathé n°11

Sortie : Kinérama Pathé, Paris, 24 au 30.4.1914

Date de la publication électronique :10 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004