Mais surveille donc ton neveu  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6950
  • Genre : Scène comique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Comica
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Comica
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : (625 m)

RÉSUMÉ

Adolphe et Charles sont deux cousins célibataires. Dans l'appartement au ¬dessous habitent deux dames : une jolie fille Amélie et sa tante Marie. Les cousins sont tous deux attirés par la jeune fille mais sans se le dire. Tous deux envoient des messages par leur fenêtre. Mais alors qu'Adolphe envoie sa lettre à la nièce, Charles demande la main de la demoiselle à sa tante. Amélie est attirée par Adolphe, cette opinion est partagée par la tante qui espère épouser rainé. À la nuit tombée, Adolphe descend à l'aide d'une corde sur le balcon d'Amélie mais celle-ci sort sur le balcon de sa tante ce qui fait que leur tête à tête se fuit au-dessus du vide qui sépare les deux balcons ! La tante Marie et le cousin Charles découvrent en même temps ce charmant tête à tête et de colère ferment les fenêtres juste au moment où une pluie diluvienne s'abat sur la ville. Adolphe réussit à descendre du balcon grâce à un réverbère et dépité, il voit Charles tout heureux en compagnie d'Amélie. Pour réussir son dessein, Adolphe fait semblant de se suicider. L’astuce réussit et finalement Adolphe est réuni à Amélie tandis que Charles abdique devant les charmes de la tante.

En savoir plus

Sujet dans P.w.B., Londres, n023, 14.1.1915

Sortie: Théâtre Omnia, Rouen, 21 au 27.7.1915

  • Sortie : 21-27/07/1915
Date de la publication électronique :01 December 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004