La Fable de Psyché  –  Gaston Velle  –  1909

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 2612
  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Gaston Velle

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Gaston Velle

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Métrage : 290 m en couleur. ; 951.2 f.
  • Code télégraphique : Fringale

RÉSUMÉ

Au premier tableau, nous sommes dans le temple de Vénus. Psyché, fille du roi, éclatante de beauté est prise par le peuple pour la déesse qui en devient jalouse et la menace de sa puissance vengeresse. Quand le temple est désert, Vénus appelle l’Amour et lui remet une flèche en lui ordonnant de frapper la jeune Psyché. Dans les jardins du palais du roi, Psyché se promène, rêveuse, et s’endort auprès d’une source. L’Amour s’approche d’elle et la vise avec son arc. Mais devant la beauté merveilleuse de Psyché, le dieu, ébloui, en devient amoureux et s’éloigne. Dans l’Olympe, Vénus suscite la colère des dieux contre Psyché et son peuple, tandis que l’Amour implore au contraire sa protection. Les dieux conçoivent alors un dessein pour apaiser Vénus et l’Amour. Ils châtient d’abord le peuple de Psyché - un cataclysme ravage le pays, cyclone, tremblement de terre, la foudre sillonne les nues. Dans la salle du palais, dont les baies ouvrent sur la campagne ravagée, le roi et son conseil assistent impuis­sants et désolés à la ruine du pays. Le peuple accourt, effrayé, se jeter aux pieds de son souverain, qui fait ap­peler les augures. Ceux-ci interrogent le ciel. Mercure apparaît et remet un message d’Apollon, réclamant le sacrifice de Psyché. Le roi rejette indigné cette prétention de l’Olympe, mais le peuple exige le sacrifice et la belle Psyché elle-même vient se dévouer. Elle sort, vêtue des vêtements royaux, et, accompagnée par ses femmes, à la lueur des torches, se dirige vers la mer. Le cortège arrive au pied d’un rocher battu par les flots. Psyché abandonnée se laisse aller à son désespoir ; alors des furies, sorties des flots, cherchent à l’entraîner, mais le Zéphyr et les Aquilons la protègent et l’enlèvent dans les nues. Psyché arrive dans le séjour de l’Amour. Elle s’émerveille devant le site enchanté et entre, éblouie, dans le palais de l’Amour. Mais celui-ci, courroucé par son indiscrétion la chasse et Psyché erre dans les massifs, triste et abandon­née. Elle vient s’asseoir sur un socle de marbre et pleure. L’altière Vénus se laisse alors toucher par son humilité et par son désespoir et l’unit au dieu Amour. Une apothéose, dans laquelle, l’Amour et Psyché, forment un groupe, tel qu’il est représenté par le célèbre marbre de Canova, au Louvre, termine cette bande, tout à fait remarquable par la plastique de ses tableaux.

En savoir plus

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 150

Date de la publication électronique :09 December 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004